Sondage : 66% des Français convaincus par l'allocution d'Emmanuel Macron à propos du coronavirus

Sondage : 66% des Français convaincus par l'allocution d'Emmanuel Macron à propos du coronavirus

OPINION - Selon notre sondage Harris Interactive-Epoka pour TF1 et LCI, 66% des Français ont jugé le chef de l'Etat convaincant lors de son intervention télévisée jeudi soir. Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures, les sondés restent toutefois partagés sur l'action du gouvernement face à la pandémie.

Le discours d'Emmanuel Macron, jeudi soir, a fait mouche. Selon notre sondage Harris Interactive-Epoka pour TF1 et LCI, 66% des Français ont trouvé le chef de l'Etat convaincant lors de son intervention télévisée, à l'occasion de laquelle il a annoncé une série de mesures destinées à limiter la propagation du coronavirus sur le territoire. 

Les personnes sondées qui ont regardé l'intervention en totalité sont même 72% à se dire convaincues par les propos du président de la République. En outre, cette opinion est relativement partagée quelque soit la tranche d'âge interrogée, et tout particulièrement chez les moins de 35 ans. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Partagés sur l'action du gouvernement

Malgré tout, 49% des Français jugent encore que le gouvernement n'a "pas été à la hauteur des événements" relatifs au coronavirus, contre 47% qui jugent au contraire qu'il a été à la hauteur. 

Interrogés à propos des élections municipales des 15 et 22 mars, que le chef de l'Etat a souhaité maintenir, 50% des interrogés estiment que le risque d'être exposé au coronavirus en allant voter dans son bureau de vote est faible, alors que la proportion de ces personnes était de 68% avant l'intervention télévisée du chef de l'Etat. Signe que l'allocution d'Emmanuel Macron a probablement constitué un électrochoc dans l'opinion à l'égard de la pandémie qui sévit actuellement sur le territoire. 

Dans le détail, l'appréhension est plus marquée chez les moins de 35 ans (61% estiment que le risque d'aller voter est élevé) que chez les plus de 65 ans, pourtant plus exposés au coronavirus (35% estiment que le risque est élevé). 

Méthodologie : enquête réalisée en ligne le 12 mars 2020 après l'intervention du président de la République, auprès d'un échantillon de 1216 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : nouveau déluge de missiles la nuit dernière

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion à perpétuité

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.