Sondage : après un été difficile, le couple exécutif au plus bas depuis son entrée en fonction

Politique
DirectLCI
EN BAISSE - L'affaire Benalla et la démission de Nicolas Hulot auront eu un très mauvaise effet sur la cote de popularité du président de la République.

Après la démission de Nicolas Hulot, la rentrée politique d'Emmanuel Macron se noircit un peu plus. La popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe chute de 5 points au terme d'un été difficile pour l'exécutif et Nicolas Hulot voit la sienne confortée après son départ du gouvernement, selon un sondage BVA diffusé vendredi. Avec respectivement 34% et 38% d'opinions positives, le chef de l'Etat et le Premier ministre sont à leur plus bas niveau dans ce baromètre depuis leur entrée en fonction.


Surtout, deux Français interrogés sur trois (66%, +7 par rapport à juillet) ont désormais une "mauvaise opinion" d'Emmanuel Macron et 61% (-7) d'Edouard Philippe, selon cette enquête pour Orange, RTL et La Tribune.

A 34%, la cote d'Emmanuel Macron reste légèrement supérieure à celle de François Hollande (32%) au même moment de son mandat, mais très en-dessous de celle de Nicolas Sarkozy (47%). Seules 28% des personnes interrogées considèrent que la politique de l'exécutif est "juste" et 27% "efficace". Si 71% se disent favorables à "la 

dégressivité des allocations chômage des cadres" et 62% à "la suppression des cotisations sociales sur les heures supplémentaires", seules 34% soutiennent "une hausse limitée des pensions de retraite".

   

Au lendemain de sa démission, Nicolas Hulot conforte quant à lui sa position en tête des personnalités dont les Français souhaitent qu'elles aient davantage d'influence (38%, +3), devant Xavier Bertrand (30%, -1) et Alain Juppé (30%, +1).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter