Sondage : jugé "arrogant", Emmanuel Macron poursuit sa chute dans l'opinion

Politique
OPINION - Selon un sondage BVA pour RTL, le chef de l'Etat accuse une nouvelle baisse de popularité en octobre, avec seulement 29% de bonnes opinions. Seul François Hollande, au même stade de son quinquennat, était plus bas.

Emmanuel Macron n'a pas encore réussi à inverser la courbe de l'impopularité. Selon un sondage BVA pour RTL publié vendredi, celle-ci se creuse même. Le chef de l'Etat accuse en octobre une nouvelle baisse de 3 points, à 29% de bonnes opinions, son score le plus faible depuis son élection. 


D'après ce sondage, Emmanuel Macron a ainsi perdu dix points en quatre mois, et plus de trente points depuis qu'il est arrivé au pouvoir en mai 2017, comme le précise à RTL Edouard Lecerf, le directeur général adjoint de BVA. Au même stade du mandat présidentiel, seul François Hollande (26%) était tombé plus bas, alors que Nicolas Sarkozy bénéficiait encore de 43% d'opinions favorables.

Edouard Philippe loin devant

Ce sondage confirme une tendance relevée par d'autres enquêtes récentes : le chef de l'Etat est beaucoup moins populaire que son Premier ministre. Edouard Philippe le devance ainsi de 11 points, à 40% d'opinions favorables (en hausse d'un point). 


S'agissant du chef de l'Etat, ce dernier enregistre les plus fortes baisse chez les jeunes, et dans les catégories populaires. A l'inverse, les personnes âgées, pourtant les plus impactées par ses réformes, semblent moins sévères. D'après le sondage, les Français estiment qu'Emmanuel Macron s'exprime "trop souvent", et lorsqu'il s'exprime, 68% des sondés jugent qu'il est "arrogant", et 57% qu'il est "superficiel". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter