Sondage : en forte baisse, Emmanuel Macron dégringole chez les commerçants, artisans et ouvriers

Sondage : en forte baisse, Emmanuel Macron dégringole chez les commerçants, artisans et ouvriers

Politique
POPULARITÉ - Selon le baromètre Ifop pour le JDD, Emmanuel Macron perd à nouveau 4 points en novembre, à seulement 25% de satisfaction. Edouard Philippe accuse lui une lourde chute.

Sa longue "itinérance" auprès des Français, pour le centenaire de la Grande Guerre, n'a manifestement rien changé à l'affaire : Emmanuel Macron poursuit sa chute dans les sondages. Selon le dernier baromètre Ifop pour le JDD, le président de la République perd à nouveau quatre points en novembre, à 25% d'opinions favorable contre 29% le mois dernier. 


Il s'agit du niveau le plus bas pour le chef de l'Etat depuis son élection. Selon le JDD, la chute est encore plus lourde auprès des commerçants, des artisans et des ouvriers (9 points de moins), en plein mouvement des "gilets jaunes" contre la hausse des taxes sur les carburants. Elle est également plus lourde dans la fonction publique et chez les moins de 34 ans. 

Presque comme François Hollande

Au même stade de son quinquennat, Emmanuel Macron atteint presque les records d'impopularité enregistrés par son prédécesseur, François Hollande. Ce dernier affichait au même stade 20% d'opinions favorables, une pente qu'il n'était jamais parvenu à remonter réellement. Nicolas Sarkozy, au même moment de son quinquennat, bénéficiant encore de 44% d'opinions favorables. 


Edouard Philippe, qui reste plus populaire que le chef de l'Etat, fait lui aussi les frais du mécontentement populaire. Le Premier ministre accuse une baisse de 7 points en novembre, à 34% de satisfaction. C'est lui qui avait annoncé les mesures compensatoires à la hausse des taxes sur les carburants, sur laquelle le gouvernement n'entend pas revenir. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter