SONDAGE EXCLUSIF – Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez loin devant la gauche et le RN

SONDAGE EXCLUSIF – Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez loin devant la gauche et le RN

RÉGIONALES - La liste conduite par Laurent Wauquiez arriverait largement en tête au premier et au deuxième tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Selon notre sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro, le président sortant s’imposerait devant la liste d’union de la gauche.

Rien ne semble pouvoir désarçonner le président sortant de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. Selon notre sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro, sa liste soutenue par LR et l’UDI arriverait largement en tête des élections régionales du 20 et 27 juin prochain. 

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Après un premier mandat, il semblerait qu’il convainque à nouveau 75% des électeurs qui avaient déjà voté pour lui au premier tour des régionales de 2015. Il ravirait même 27% des électeurs d’Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017, tout comme 17% des soutiens de Marine Le Pen.

Un score important qu'il doit, notamment, à sa structure électorale "attrape-tout", comme l'explique Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop, qui souligne son score important chez les ouvriers comme chez les jeunes. "Et contrairement à d’autres présidents de droite sortants, il arrive à limiter la fuite des électeurs de droite vers le Rassemblement national. Bien sûr, c’est lié à son positionnement très droitier, mais il n’y a que 6% des électeurs de François Fillon en 2017 qui choisissent la liste d’Andréa Kotarac du RN. En comparaison, c’est un tiers en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et 20% dans les Hauts-de-France", analyse-t-il

Wauquiez : meilleur score qu'en 2015

Au premier tour, Laurent Wauquiez récolterait 35% des suffrages exprimés, loin devant la liste du Rassemblement national (22%), portée par Andréa Kotarac. "C’est un des meilleurs résultats que nous observons dans nos enquêtes pour un président sortant, bien qu’il faille être prudent avec une abstention qui s’annonce très forte", souligne Frédéric Dabi. Il note par ailleurs que "le Rassemblement national connaît une petite dynamique. Il était à 20% dans une enquête Ifop-Fiducial précédente". 

Suivent, avec des résultats très proches, la liste de la majorité présidentielle LaREM menée par Bruno Bonnell (13%), celle soutenue par le PS de Najat Vallaud-Belkacem (11%) et la liste écologiste soutenue par EELV et menée par Fabienne Grébert (11%). C'est ce vote morcelé de la gauche qui favoriserait la réélection de Laurent Wauquiez, selon le directeur général adjoint de l'Ifop : "En tant que président sortant, il bénéficie de la division de la gauche, de l’incertitude sur l’ordre d’arrivée entre Fabienne Grébert d’EELV et Najat Vallaud-Belkacem. Il n’y a pas non plus de vote utile qui pourrait enclencher une dynamique à gauche et peut-être gêner Laurent Wauquiez", explique-t-il.

Second tour : la gauche deuxième dans tous les scénarii

Au second tour, et dans le cas d’une triangulaire avec la gauche et le RN, Laurent Wauquiez confirmerait à nouveau son avance avec 47% des suffrages exprimés. Sans liste de la majorité LaREM et bénéficiant d’un report de la quasi-totalité des voix de la liste écologiste (87%), la liste d’union de la gauche arriverait deuxième (30%), devant le RN (23%). Laurent Wauquiez capterait alors le vote de 75% des électeurs LaREM du premier tour.

En cas de quadrangulaire avec une liste LaREM, même scénario avec des scores plus resserrés. Laurent Wauquiez l’emporterait avec 37% des voix, devant la liste d’union de la gauche toujours (26%). Ne bénéficiant que de son seul vivier d’électeurs, le RN réaliserait presque le même score que dans une triangulaire, avec 22% des voix, devant la liste de la majorité présidentielle (15%).

Lire aussi

Enquête menée par questionnaire auto-administré en ligne du 31 mai au 4 juin selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 992 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1100 personnes, représentatif de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes âgée de 18 ans et plus. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

L'avocat de Cédric Jubillar dénonce une mise en examen "juridiquement incohérente"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.