SONDAGE EXCLUSIF - Régionales dans les Hauts-de-France : Xavier Bertrand fait la course en tête, suivi par le RN

SONDAGE EXCLUSIF - Régionales dans les Hauts-de-France : Xavier Bertrand fait la course en tête, suivi par le RN

FAVORI - La liste portée par Xavier Bertrand continue de faire la course en tête dans les Hauts-de-France, selon notre sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro. Le président sortant, candidat à la présidentielle de 2022, l'emporterait au second tour, peu importe le scénario, devant un RN renforcé.

Xavier Bertrand en situation de force. À un mois du scrutin régional, les 20 et 27 juin, la liste de la majorité régionale sortante paraît la mieux placée pour l'emporter dans les Hauts-de-France, selon un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro. En tête au premier tour et en situation de l'emporter au second, le candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2022 semble faire consensus. Sa liste fait office "d'attrape-tout", à droite (71% des électeurs de François Fillon en 2017), au sein de la majorité présidentielle (41% de l'électorat d'Emmanuel Macron) et perce même à gauche (20% des mélenchonistes) et auprès de l'électorat frontiste (15% des électeurs de Marine Le Pen aux régionales de 2015). 

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Bertrand en avance sur ses temps de passage de 2015

Au premier tour, Xavier Bertrand, soutenu par LR, arriverait en tête avec 35% des voix exprimées, juste devant le Rassemblement national (32%). "Contrairement à 2015, le rapport de forces observé aux élections régionales précédentes est bouleversé : quand Marine Le Pen en 2015 devançait Xavier Bertrand de plus de plus de 15 points, ce dernier obtient à date 3 points de plus que Sébastien Chenu", observe Frédéric Dabi, directeur général de l'Ifop. Les résultats montrent toutefois un niveau d'intentions de vote élevé pour le RN, supérieur à l'étiage de Marine Le Pen dans la région en 2017 (31%).

Dans ce contexte, les listes de la gauche unie (20% des voix) et de la majorité présidentielle (10%) ne semblent pas en mesure de perturber le match annoncé entre Xavier Bertrand et Sébastien Chenu. Pour LaREM, "la situation apparaît encore plus compliquée", analyse Frédéric Dabi. Le renfort d'Éric Dupond-Moretti, l'actuel garde des Sceaux, n'a pas remobilisé l'électorat macronien. "Se fait plus que jamais jour une incertitude quant à la capacité de la liste Pietraszewski à franchir le seuil des 10%, synonyme d'accès au second tour", indique même le directeur général du département Opinion de l'institut de sondage.

Triangulaire, quadrangulaire... le sortant en tête dans toutes les configurations

Au second tour, en cas de triangulaire, due à l'absence de la liste de la majorité présidentielle, Xavier Bertrand l'emporterait avec 44% des suffrages. La liste du RN arriverait en seconde position (34%), largement devant l'alliance des gauches (22%).

En cas de quadrangulaire, la présence d'une liste appuyée par LaREM, le MoDem et Agir recueillerait 12% des suffrages. Insuffisant, là aussi, pour venir chasser la liste conduite par Xavier Bertrand (36% des intentions de vote), donné vainqueur. Le président de la majorité régionale sortante verrait toutefois le Rassemblement national lui souffler dans le cou (32%). 

Enquête menée en ligne du 17 au 20 mai selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon de 933 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1018 personnes, représentatif de la population des Hauts-de-France âgée de 18 ans et plus.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique d'Elizabeth Martichoux

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Elizabeth Martichoux reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

30 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône toujours en alerte canicule

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes à vue du mari Cédric et de ses deux proches prolongées

Disparition de Delphine Jubillar : ce qui a décidé les enquêteurs à placer son mari Cédric en garde à vue

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

VIDEO - Sortie hors de l'ISS de Thomas Pesquet : tout ne s'est pas passé comme prévu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.