SONDAGE EXCLUSIF - Municipales à Paris : Hidalgo devancée par LaREM au premier tour, quel que soit le candidat

Politique
SONDAGE - Selon un sondage BVA pour "La Tribune", RTL, Orange et LCI, la maire sortante de Paris, Anne Hidalgo, arriverait deuxième derrière LaREM au premier tour des élections municipales, qu'elle soit opposée à Benjamin Griveaux, Cédric Villani ou Mounir Mahjoubi.

Selon un sondage BVA pour "La Tribune", RTL, Orange et LCI, réalisé sur Internet du 6 au 11 juin 2019 sur un échantillon de 1294 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d'un échantillon représentatif de 1503 Parisiens âgés de 18 ans ou plus, LaREM arriverait en tête des intentions de vote au premier tour des élections municipales de 2020 à Paris, devant Anne Hidalgo (21%), qu'il s'agisse de Benjamin Griveaux (25%), Cédric Villani (25%) ou Mounir Mahjoubi (22%).


Autre point important de ce sondage, l'hypothèse d'une candidature d'Edouard Philippe, l'actuel Premier ministre, à la mairie de Paris. Si plus de la moitié des Parisiens ne se sont pas prononcés à la question : "Qui ferait le meilleur maire parmi les personnalités 'LaREM compatibles' ?", 15% des répondants ont cité l'ancien maire du Havre, devant Benjamin Griveaux (10%) et Cédric Villani (8%). Auprès des sympathisants LaREM, le chef du gouvernement arrive également en tête avec 28%, contre 26% pour Griveaux et 13% pour Villani.


Contacté par LCI, l'entourage de la maire de Paris a réagi à ce sondage. "A un an des municipales, nous sommes résolument confiants et déterminés, tout en restant humbles : beaucoup d’engagements de mandature seront finalisés cette année, à l’image du réaménagement des grandes places parisiennes, beaucoup de pistes cyclables et d’équipements publics sont en cours de livraison, nous sommes dans l’action", confie son entourage.

58% des Parisiens mécontents d'Hidalgo

Chez les Parisiens, Anne Hidalgo présente, toujours selon ce sondage, un bilan très contrasté, avec 58% d'entre eux faisant part de leur insatisfaction, dont 33% s'estimant "pas du tout" satisfaits. Cependant, la maire de Paris bénéficie d'une côte de sympathie dans certaines catégories socio-professionnelles, avec 64% d'opinion positive parmi les 18-34 ans, 52% chez les ouvriers et employés et les sympathisants de gauche, dont 65% des sympathisants La France Insoumise, 67% des sympathisants Europe Ecologie Les Verts et 76% des sympathisants PS.


En revanche, les retraités (78%), les sympathisants Les Républicains (92%) sont majoritairement mécontents de son action, quand les sympathisants LaREM sont plus nuancés, avec 62% d'insatisfaits. 


Enfin, la priorité fixée par les Parisiens pour le prochain mandat est la propreté, avec 52% de l'opinion publique, devant la sécurité (38%) et la lutte contre la pollution (36%).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter