SONDAGE EXCLUSIF - Municipales à Paris : Hidalgo en tête devant Griveaux, Villani s’accroche

Politique

EXCLUSIF - Selon notre sondage sondage Ipsos/Sopra Steria pour Le Figaro et LCI, Anne Hidalgo serait en tête au premier tour des municipales, si elles avaient lieu dimanche prochain. La maire sortante devance Benjamin Griveaux (LaRem) tandis que le candidat dissident Cédric Villani reste dans la roue.

Le premier tour des municipales n’a lieu que dans six mois. Mais la bataille de Paris fait déjà rage. Si le premier tour des élections avait lieu dimanche prochain, c’est Anne Hidalgo - dont la candidature devrait être officialisée en décembre - qui virerait en tête. 

Selon notre sondage exclusif Ipsos/Sopra Steria pour Le Figaro et LCI, la maire PS sortante  devance (24%) la liste officielle En Marche emmenée par Benjamin Griveaux (19%) et celle du candidat “indépendant” Cédric Villani (15%). A l’heure où le parti présidentiel, qui observe la lutte fratricide qui se livre en son sein, appelle à l’unité et au rassemblement, la question d’un report des votes en cas de retrait du candidat “dissident” se pose. 

Si Villani venait à jeter l’éponge avant le premier tour, Benjamin Griveaux capterait l’essentiel des voix. Dans cette hypothèse, l'ancien porte-parole du gouvernement obtiendrait 26% des intentions de vote, arrivant ainsi à égalité avec Anne Hidalgo (26%), selon notre sondage.  

Lire aussi

Le bilan d'Hidalgo jugé positivement

Si la maire sortante truste ainsi la première place, c'est que le bilan de la municipalité actuelle est bien jugé. Selon notre sondage, 51% des personnes interrogées le trouvent "excellent" (7%) et "bon" (44%). En revanche, 58% des sondés estiment que pour les prochaines années à Paris, il est préférable de "changer en profondeur l’action municipale". 

Si le tiercé de tête focalise une partie de l’attention, derrière, la liste Les Républicains (13%) conduite par Rachida Dati - dont l’investiture ne fait pas de doute - et celle d’Europe Ecologie-Les Verts, incarnée par David Belliard (11%), entendent également se mêler à la bataille.   

Sondage réalisé du 17 au 20 septembre 2019 selon la méthode des quotas auprès de 815 personnes inscrites sur les listes électorales de la ville de Paris, constituant un échantillon représentatif des Parisiens âgés de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter