SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : le scénario Macron-Le Pen se renforce

Le baromètre de la présidentielle du mois de mai 2021

ELECTION - Notre baromètre Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro confirme le scénario d'un duel de second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, au profit du président sortant. Au premier tour, la candidate RN ferait la course en tête dans tous les cas de figure.

Le scénario d'un duel Macron-Le Pen se confirme, voire se renforce. Selon notre baromètre Ifop Fiducial pour LCI et Le Figaro, le président sortant et la candidate RN se retrouveraient au second tour de la présidentielle dans tous les cas de figure, chacun ayant vu sa base électorale progresser au cours du mois écoulé.

Selon ce sondage, l'hypothèse de cet affrontement, dans moins d'un an, se solderait par une victoire d'Emmanuel Macron, avec 54% d'intentions de vote contre 46% pour la patronne du RN (l'écart était de 53/47 en avril), nettement resserré par rapport à leur dernier duel de 2017.

Un rapport de force qui varie considérablement en fonction de l'âge. Les 18-24 ans placeraient le président sortant largement en tête (69/31) quand, à l'inverse, les 25-34 ans donneraient l'avantage à Marine Le Pen (54/46). Les 34-64 ans placeraient également la candidate RN en tête, à l'inverse des plus de 65 ans. 

Macron et Le Pen consolident leur base au 1er tour

La principale évolution, dans ce nouveau baromètre, concerne Marine Le Pen. Au premier tour, cette dernière progresse de 2 à 3 points par rapport à l'enquête d'avril. "Cette enquête marque un tournant dans la mesure où, pour la première fois, la présidente du RN émerge en tête dans tous les cas de figure avec un score de 27 à 30%", observe le directeur général de l'Ifop Frédéric Dabi. Une progression qui tient à plusieurs facteurs : une progression significative chez les plus de 65 ans (+ 9 points), généralement moins favorables au vote RN et un renforcement chez les salariés. 

En face, Emmanuel Macron voit lui aussi son socle se renforcer dans un contexte de déconfinement du pays, avec des hausses chez les cadres supérieurs (+ 8 points) et dans son électorat de 2017 (+ 9 points). Selon les hypothèses, le chef de l'État recueillerait ainsi entre 25 et 28% des voix au premier tour. 

Les anciens électeurs de François Fillon en 2017 se partagent en outre entre Marine Le Pen (19 à 26% des intentions de vote) et Emmanuel Macron (1 électeur filloniste sur 4). 

La droite en retrait, la gauche historiquement basse

La consolidation du scénario Macron-Le Pen tient également à la faiblesse des autres formations, qui peinent toujours à s'imposer à moins d'un an du scrutin. À droite, si Xavier Bertrand se détache de ses concurrents, aucun des cinq potentiels candidats testés - Xavier Bertrand (15%), Valérie Pécresse (10%), Laurent Wauquiez (8%), Bruno Retailleau (6%) et Michel Barnier (8%) - ne parviendrait au second tour à l'heure actuelle. 

Quant à la gauche, elle ne totalise que 24,5 à 27% des intentions de vote. "Jamais dans l'histoire des campagnes présidentielles, la gauche ne s'est trouvée en telle difficulté à un an du scrutin", note Frédéric Dabi. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon plafonne entre 11 et 12% à ce stade, loin devant Yannick Jadot et Anne Hidalgo (6%). 

Méthodologie : enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne, du 18 au 20 mai 2021, auprès d'un échantillon de 1363 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER inondé à Evry, toit arraché à Alfortville... vent violents et pluies diluviennes sur l’île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Nouveaux contaminés : le vaccin contre le Covid-19 est-il efficace ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.