Sondage : "agressif", "trop perso"... la cote de Jean-Luc Mélenchon dévisse

Sondage : "agressif", "trop perso"...  la cote de Jean-Luc Mélenchon dévisse

DESAMOUR - Selon un sondage Odoxa publié vendredi soit à la veille de la convention nationale de la France Insoumise, près des deux tiers des Français (63% contre 36%) ont une mauvaise image de Jean-Luc Mélenchon. Le chef de file de la France insoumise reste néanmoins perçu comme le meilleur opposant à Emmanuel Macron.

En deux mois, et alors que la France insoumise se réunitl ce week-end pour tenir sa convention nationale à Clermont-Ferrand, la cote de popularité de Jean-Luc Mélenchon est en pleine dégringolade. Une chute de six points, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié vendredi 23 novembre. Désormais, près des deux tiers des Français (63% contre 36%) déclarent avoir une mauvaise image du chef de file de la France insoumise.

Dans le détail, 69% (+1) des personnes interrogées le jugent "agressif" et pour 68% (+5), il joue "trop perso". 48% (-8) le considèrent "proche des gens" et 43% (-3) compétent, selon cette enquête. Par ailleurs, six personnes interrogées sur dix (58%) se disent "particulièrement choquées" par les polémiques concernant les proches de Jean-Luc Mélenchon bénéficiant de HLM, dont la conseillère de Paris Danielle Simonnet ou l'ancienne porte-parole du parti, Raquel Garrido. 

Toute l'info sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Lire aussi

En vidéo

Jean-Luc Mélenchon cherche un second souffle

"Son opposition aux ordonnances a été un échec"

Autre reproche : 79% des Français estiment que son oppposition aux ordonnances réformant le code du travail a été "un échec" car "il n'est pas parvenu à faire reculer le gouvernement". 21% juge tout de même que cela est "une réussite" car elle "lui a permis de renforcer son rôle d'opposant à la politique menée par le gouvernement".

Malgré tout, le député des Bouches-du-Rhône reste considéré pour 37% comme le meilleur opposant, par comparaison avec Marine Le Pen (29%), Laurent Wauquiez (24%) et Benoît Hamon (8%).

Enquête réalisée en ligne les 22 et 23 novembre auprès de 1.009 personnes de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter