L’effet Chirac ? Depuis son renoncement, la cote de Hollande remonte

L’effet Chirac ? Depuis son renoncement, la cote de Hollande remonte
Politique

POPULARITÉ – Après avoir atteint des records d’impopularité, François Hollande reçoit le soutien de près d’un Français sur trois depuis son renoncement à briguer un second mandat. Un début de retournement d'opinion qui rappelle ce qu’a connu Jacques Chirac.

Si vous voulez être populaire en France, mieux vaut laisser le volant plutôt que d'être installé aux manettes. En politique plus qu’ailleurs, cette stratégie semble encore plus vraie. S’il est quelqu’un qui s’en rend compte aujourd’hui, c’est bien François Hollande. Au plus bas dans les sondages et président le plus impopulaire de la Ve République, le socialiste voit sa cote faire un bon depuis l’annonce de son renoncement à un deuxième mandat.

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud-Radio, le chef de l’Etat a gagné 13 points suite à son retrait de la course à la présidentielle 2017. 29% des sondés approuvent désormais son action, contre 16% il y a un mois, son niveau le plus bas du quinquennat dans ce baromètre. La remontée est logiquement plus importante si l’on se borne aux sympathisants de gauche (+ 15%), mais elle existe aussi à droite (de 7 à 14%). Assez logique, si l'on se fie au concert de réactions saluant la "lucidité" de la décision du chef de l'Etat.

Lire aussi

    Un destin à la Chirac ?

    Toute l'info sur

    L'abandon de Hollande

    Depuis sa prise de fonction en mai 2012, François Hollande n’avait connu que deux rebonds de cette ampleur dans sa cote de popularité. Ils intervenaient à chaque fois lors de périodes de rassemblement populaire derrière l’incarnation de l’Etat, en janvier 2015 après les attaques contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher et en décembre 2015 suite aux attentats de novembre. Hormis lors de ces tristes instants, le président n’avait jamais atteint un score aussi haut depuis trois ans, en octobre 2013 (30%).

    François Hollande aura-t-il alors un destin à la Jacques Chirac ? Le temps nous le dira. Toujours est-il qu’après avoir été crédité de seulement 16% de cote de confiance en juillet 2006, son niveau le plus bas, l’ancien chef de l’Etat est devenu un personnage auquel les Français se sont attachés depuis son départ du pouvoir. En 2015, 63% estimaient qu’il avait été un bon président. L’homme politique le plus populaire de France, général de Gaulle mis à part. Mieux, au moment de son hospitalisation, en septembre dernier, 83% des Français avaient un bon souvenir de son mandat (contre 25% en 2006).

    Lire aussi

      En vidéo

      Hollande renonce : focus sur les causes de son impopularité

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent