Sondage LCI : l'amélioration du pouvoir d'achat en tête des attentes des Français à l'égard du gouvernement pour 2018

DirectLCI
POLITIQUE - Amélioration du pouvoir d'achat, baisse du chômage et diminution des impôts et des charges : voilà les préoccupations des Français et les sujets sur lesquels ils attendent beaucoup du gouvernement pour 2018, selon un sondage Kantar Sofres Onepoint pour LCI, Le Figaro et RTL.

Selon une enquête Kantar Sofres Onepoint pour LCI, Le Figaro et RTL, les Français attendent du gouvernement qu'il s'occupe de leur portefeuille et de leur pouvoir d'achat. En effet, selon les résultats de cette enquête, l’amélioration du pouvoir d’achat est la priorité des Français (51%). 


Viennent ensuite la baisse du chômage (43%) et la diminution des impôts et des charges (40%), décorrélée, contrairement à ce qui a été dit et répété par le gouvernement au moment de légitimer son budget 2018 (suppression de la taxe d'habitation et de certaines cotisations salariales). La lutte contre le terrorisme arrive en quatrième position (34%) et la maîtrise des problèmes d’immigration (31%) en sixième position.


Les trois réponses qui ferment la marche sont : une meilleure protection de l’environnement (18%), la défense des intérêts de la France dans le monde (11%) et le renforcement de la cohésion du pays (7%).

La majorité des sondés juge négativement les huit premiers mois d'Emmanuel Macron à la tête de l'Etat

L'organisme a également demandé aux sondés comment ils jugeaient l'action du président après huit mois à la tête de l'Etat. 35% des personnes interrogées estiment que le bilan d’Emmanuel Macron est positif. 37% le jugent négatif, et 21% estiment qu’il est trop tôt pour juger.


Les sympathisants de gauche sont 46% à estimer que le bilan du président de la République est négatif, et 28% qu'il est positif. Pour 28% des sympathisants LR/UDI, l'action d'Emmanuel Macron est négative, et pour 45% d'entre eux elle est positive. Le rapport s’inverse chez les sympathisants FN : 58% estiment que le bilan du chef de l’Etat est négatif, et 18% qu’il est positif. En revanche, les sympathisants LREM sont unanimes : 87% jugent l’action du président positive, et 2% seulement la jugent négative.


55% des sondés estiment que l’action menée par le gouvernement jusqu’à maintenant correspond aux engagements pris par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle. 31% pensent le contraire.

Enquête réalisée en ligne de 11 au 12 janvier 2018 sur un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter