Sondage : 72% des Français prédisent au chef de l'Etat davantage de conflits sociaux dans les mois à venir

Politique
MORAL EN BERNE - La politique du chef de l'Etat continue de chuter dans les sondages. Selon notre consultation Kantar Sofres-One point pour RTL, LCI et le Figaro, dévoilée ce dimanche, 1 Français sur 2 pense que l'action menée par son gouvernement ne correspond pas aux engagements pris par le candidat Macron. Conséquence, 72% d'entre eux lui prédisent un avenir bien morose.

La popularité d'Emmanuel Macron fond comme neige au soleil. Seize mois après son accession au pouvoir, il multiplie les couacs et les mauvais coups de communication. Dernier en date, son échange avec un chômeur horticulteur, à qui il conseille s'il veut travailler, "d'aller dans la restauration, car ça recrute" !


Conséquence, son image se ternie au même titre que le bilan de son action jugée négativement par 60% des Français (contre seulement 19% qui considèrent qu’il est positif), selon notre consultation Kantar Sofres-One point pour RTL, LCI et le Figaro, dévoilée ce dimanche.

Droit du travail, hausse de la CSG, prélèvement à la source... en menant ces réformes impopulaires, le chef de l’Etat et son gouvernement donnent le sentiment de ne pas répondre aux aspirations des Français. Notre étude indique en effet que ceux-ci attendent principalement de l’exécutif qu’il améliore leur pouvoir d’achat (55% des personnes interrogées). Un voeu qu'ils placent loin devant la lutte contre le chômage (40%), ou encore la baisse des impôts et des charges (39%).

Et c’est probablement en raison des mesures prises ou amorcées par le gouvernement (on peut penser par exemple à la réforme de la fonction publique) que plus de sept Français sur dix (72%) prédisent au chef de l’Etat davantage de conflits sociaux dans les mois à venir.

Une politique de droite

Par ricochet, Emmanuel Macron n’est pas le seul à ne pas trouver grâce aux yeux d'une bonne partie des Français : 49 % d’entre eux estiment  que l’action de son gouvernement n’est pas conforme aux engagements pris par le candidat Macron. Edouard Philippe et ses ministres menant, toujours selon notre étude, une politique plutôt de droite (pour 50 % des Français), plutôt du centre (20 %) et plutôt à gauche (pour 7% des interrogés). 

Et l'avenir ? Comment les Français le voit-il ? Même si les réformes vont bon train, trop peut être - 28% des Français estimant qu'il faudrait ralentir leur rythme - 45% des personnes interrogées pensent qu'il y aura peu de changements dans les 12 mois à venir. Quant à ceux opérés par Emmanuel Macron depuis son élection, 37% des Français les jugent plutôt négativement et 43% estiment qu'il y en a eu trop peu.

Enquête réalisée en ligne du 11 au 13 septembre, auprès d’un échantillon de 1013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter