Sondage LCI-RTL-Le Figaro : LaREM en tête, "nous déjouerons les pronostics", assure Wauquiez

Politique
EXCLUSIF - A trois mois des élections, nous nous sommes intéressés, notamment, à l'intérêt qu'elles suscitent. Selon notre sondage Harris Interactive-Agence Epoka, près de 6 Français sont 10 disent s'y intéresser. Et notamment les électeurs de LaREM, qui placent la liste présidentielle en tête des intentions de vote. Loin derrière, Laurent Wauquiez assurer qu'il fera "démentir les sondages".

Les élections européennes, c'est le 26 mai. Entre un Brexit dont on ignore encore les règles ou la crise "nationale" des Gilets jaunes qui n'en finit pas, elles paraissent encore loin. Mais pas tant que ça : à trois mois de l'échéance, lorsqu'on prend le pouls des Français, ceux-ci se disent intéressés par ce scrutin. 


Ils sont 59% à déclarer l'être beaucoup ou assez, selon notre sondage réalisé par Harris Interactive avec l'agence Epoka pour LCI, RTL et Le Figaro. Un intérêt majoritaire que l'on constate dans tous les électorats mais qui se révèle un peu plus marqué de la part des personnes ayant l’intention de voter pour la liste soutenue par LaREM (76%).

Faut-il y voir dans cette mobilisation du camp présidentiel la crainte d'un éventuel vote sanction à l'égard d'Emmanuel Macron ? C'est une éventualité, dans la mesure où 42% des Français exprimant un vote indiquent souhaiter exprimer une insatisfaction à l’égard du chef de l'Etat et de son gouvernement.  

Un effet Gilets jaunes limité

Enfin, avec l'hypothèse d'une liste de Gilets jaunes, on aurait pu imaginer que les cartes soient rebattues. Mais selon notre sondage, en terme d’intentions de vote, la présence ou l’absence de liste Gilets jaunes ne modifie pas fondamentalement les rapports de force : la liste LaREM, toujours en tête des intentions de vote, avec 22% quand celle des Républicains, conduite par François-Xavier Bellamy, de 12%, suivie de celles conduites par Yannick Jadot (EELV) d’un côté, Manon Aubry (LFI) de l’autre (8%). Seules celles du Rassemblement national incarnée par Jordan Bardella et celle de Debout la France, emmenée par Nicolas Dupont-Aignan, seraient légèrement impactées par les ambitions politiques des Gilets jaunes : en présence d'une liste Gilets jaunes, le RN passerait de 20% à 19% d'intentions de vote et DLF de 6 à 5.   

"Nous ferons démentir les sondages"

Loin derrière les deux listes de LaREM et du RN, la liste LR conduite par François-Xavier Bellamy peine à percer. Un retard que Laurent Wauquiez balaie d'un revers de la main. "Nous ferons démentir les sondages", a-t-il assuré sur l'antenne de LCI alors qu'il arpentait les allées du salon de l'agriculture. 

En vidéo

Wauquiez sur les Européennes : "Nous ferons démentir les sondages"

Sondage réalisé en ligne les 22 et 23 février 2019, sur un échantillon de 1064 personnes inscrites sur les listes électorales, issu d'un échantillon de 1178 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter