Sondage metronews-LCI : Hollande et Valls plongent, Mélenchon prend des couleurs

Sondage metronews-LCI : Hollande et Valls plongent, Mélenchon prend des couleurs

CREUX DE LA VAGUE - Selon notre baromètre mensuel OpinionWay pour metronews et LCI, François Hollande et Manuel Valls atteignent un juin de nouveaux records d'impopularité. Dans l'opposition, Alain Juppé dévisse, et Jean-Luc Mélenchon, qui vient de lancer sa campagne, fait une percée.

Les lignes bougent dans l'opinion. Alors que le duo de l'exécutif (re)plonge dans les abysses de l'impopularité, la cote des principaux opposants évolue au mois de juin, d'après notre baromètre mensuel OpinionWay pour metronews et LCI. En voici les principaux enseignements.

 Le duo de l'exécutif au plus bas
Le mois de mai n'était déjà pas fameux pour François Hollande et Manuel Valls . La grisaille du mois de juin n'arrange pas les choses. François Hollande perd à nouveau deux points, à 16 % de satisfaction. Parmi ceux qui avaient voté pour lui en 2012, le taux de satisfaction n'est que de 37 %. Il s'agit du plus bas niveau depuis juin 2012. Par comparaison, au même stade de son mandat, Nicolas Sarkozy bénéficiait de 34 % d'opinions favorables.

Manuel Valls a atteint également son plus bas niveau depuis sa nomination à Matignon. Le Premier ministre perd 4 points en juin, pour atteindre 19 % de satisfaction, alors qu'il est aux premières loges dans le combat pour la loi Travail.

 Les Français ne voient pas encore le ciel bleu
Si 36 % des Français ressentent un changement dans le pays (+ 4 points en juin), ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour François Hollande. Si ce dernier répète que "ça va mieux", 79 % des interrogés considèrent que le changement va "dans le mauvais sens". La situation sociale en France pèse manifestement lourd dans cette appréciation.

 Le gouvernement paye un lourd tribut
Même les ministres les plus populaires du gouvernement Valls payent la contestation sociale qui agite la France. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian perd trois points (48 % de satisfaits) tout en restant en tête du palmarès. Bernard Cazeneuve, au premier plan dans la gestion de l'ordre public durant les manifs, perd 5 points, à 42 % de satisfaction. Emmanuel Macron, le médiatique ministre de l’Economie, perd également 7 points après "l'affaire du costard" .

 Mélenchon fait une percée
Voilà bien longtemps qu'un leader de gauche n'avait fait une percée dans le trio de tête de l'opposition. Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), qui vient de lancer sa campagne pour la présidentielle de 2017 , fait un bond de 4 points en juin (39 % de satisfaction), se hissant ainsi à la troisième place du podium, qu'il prend à Bruno Le Maire (LR, 37 %), ce qui le place juste derrière François Bayrou. Alain Juppé reste en tête du classement (46 %) malgré une dégringolade notable de 5 points qui semble confirmer que la campagne de la primaire à droite rentre dans une nouvelle phase. Cela ne profite pas pour autant à Nicolas Sarkozy, 12e au classement avec 28 % de satisfaction seulement.

A LIRE AUSSI
>> Retrouvez tous les baromètres politiques OpinionWay-metronews-LCI

>> Présidentielle : pourquoi Mélenchon mise sur Sarkozy, et pas sur Juppé

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : pour Didier Pittet, avant avril, "il sera impossible de vivre normalement"

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.