SONDAGE LCI - Affaire Benalla : une affaire d'Etat pour une majorité de Français, 70% jugent Macron incapable de les rassembler

Politique
SONDAGE - Le scandale Benalla fait couler beaucoup d'encre depuis qu'il a éclaté. Si l'opposition dénonce une affaire d'Etat, la majorité minimise son importance. Mercredi, un sondage exclusif d'Opinionway pour LCI révèle que 59% des Français estiment que l'affaire Benalla relève bel et bien d'une affaire d'Etat.

Depuis plusieurs jours, les révélations sur Alexandre Benalla ébranlent l'exécutif. Malgré le blocage parlementaire et le déchaînement médiatique que suscite l'affaire, l'entourage d'Emmanuel Macron - qui a perdu 4 points dans les sondages - soutient que ce n'est pas une affaire d'Etat.


Alors que l'exécutif tente de minimiser la portée et la gravité de cette affaire, un sondage exclusif d'Opinionway pour LCI révèle ce mercredi que pour 59% des Français l'affaire Benalla revêt bel et bien le caractère d'une affaire d'Etat. 

72% des Français jugent l'affaire Benalla "grave"

72% des sondés estiment que l'affaire Benalla est "grave", dont 46% "très grave". Les sympathisants de la France Insoumise et du Rassemblement National jugent l'affaire "très grave" à respectivement 69% et 72%. Près de la moitié des sympathisants Les Républicains interrogés partagent ce jugement. 


Naturellement, les électeurs d'Emmanuel Macron sont un peu plus indulgents puisque seulement 20% d'entre eux jugent cette affaire "très grave".

Une prise de parole publique de Macron attendue

66% des sondés souhaitent qu'Emmanuel Macron s'adresse directement aux Français sur l'affaire Benalla. Et 63% des sympathisants de La République En Marche (LaRem) partagent cet avis, bien que le président de la République se soit exprimé mardi soir devant les parlementaires de la majorité. 

L'image d'Emmanuel Macron mise à mal par l'affaire Benalla

L'impact de l'affaire Benalla sur le chef de l'Etat se fait sentir, près d'une semaine après les révélations du Monde sur l'ancien collaborateur de l'Elysée. Ainsi, tous les voyants semblent au rouge pour Emmanuel Macron. 


Si 67% des sondés estiment qu'il sait toujours faire preuve d'autorité, cette part baisse de 3 points par rapport en avril dernier. La chute est encore plus forte (- 10 points) concernant sa capacité à prendre des décisions ou quant à sa fiabilité (- 11 points). Enfin, 70% des personnes interrogées estiment qu'il n'est pas en capacité de rassembler les Français.

Sondage réalisé auprès d'un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire Benalla : la première crise du quinquennat Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter