Sondage OpinionWay pour LCI/RTL/Le Figaro - Gilets jaunes : les mesures de Macron insuffisantes pour 76% des Français

Politique
OPINION - Les annonces du président de la République n'ont pas convaincu les Français, nous apprend un sondage OpinionWay pour LCI - RTL - Le Figaro, réalisé mardi 27 novembre. Ils sont trois sur quatre à juger les mesures insuffisantes et deux sur trois à continuer de soutenir le mouvement des Gilets jaunes.

Traiter aussi bien les problèmes de "fin du mois" que l'urgente nécessité à lutter contre "la fin du monde". Tel était le message porté par Emmanuel Macron, mardi 27 novembre. Au programme des annonces présidentielles : l'annonce d'une modulation des taxes sur le carburant si le prix du baril de pétrole venait à être plus forte et, en parallèle, la mise en place sous trois mois d'un débat national sur la transition écologique. L'enjeu : faire en sorte que les mesures à visée écologique du gouvernement, impactant par nature le mode de consommation des Français, ne laissent personne sur le carreau.

L'apaisement, c'est pas maintenant

Après une grosse semaine de crise, la réaction d'Emmanuel Macron était attendue et elle ne s'est pas traduite dans les chiffres. Selon un sondage OpinionWay pour LCI/RTL/Le Figaro, réalisé le 27 novembre au moyen d'un questionnaire auto-administré,  ils sont 76% des sondés à juger "pas suffisantes" les mesures proposées par Emmanuel Macron pour apaiser le mouvement des Gilets jaunes. Dans le détail, ils sont 43% à les juger "pas du tout suffisantes", 33% à les trouver "pas suffisantes". Au contraire, ils sont 16% à les juger "plutôt suffisantes" et 6% à les ranger dans la catégorie "tout à fait suffisantes", 2% des interrogés ne se prononçant pas.


Un rejet qui s'accentue sans surprise selon les votes ou les proximités partisanes affichées par les personnes interrogées. 81% des sympathisants du PCF et la France insoumise portent un jugement négatif sur les mesures présidentielles, 85% pour les proches du PS, 86% pour Les Républicains et 91% pour le Rassemblement national. Pour ceux qui n'affichent aucune préférence partisane, la déception s'élève à 84% des sondés. A l'inverse, ils sont 63% de sympathisants de LaRem, le mouvement présidentiel, à se satisfaire des deux propositions. Signe que la base électorale d'Emmanuel Macron est changeante, ils sont tout de même 55% parmi ses électeurs de 2017 à juger le dispositif annoncé insuffisant.

A propos de la mesure phare réclamée par les Gilets jaunes (l'annulation des taxes supplémentaires sur le carburant prévues en janvier prochain), on retrouve des chiffres comparables : 91% des insoumis, 81% des socialistes ou 93% des sympathisants du RN y sont favorables. Une chose reste à noter : les sympathisants de La République en marche n'y sont pas résolument opposés. Ils sont 50% à la soutenir, et donc 50% à ne pas en vouloir.

Le mouvement toujours largement soutenu

Enfin, dernier enseignement de ce sondage, et non des moindres : de quel soutien populaire bénéficient encore les Gilets jaunes, au bout de 11 jours de mouvement, de blocages, et alors que la manifestation des Champs-Elysées, samedi 24 novembre, a marqué par l'ampleur des dégâts et des tensions ? La mesure d'OpinionWay ne traduit pas de changements drastiques. Ils sont ainsi 66% à continuer de la soutenir, avec 38% de "tout à fait" et 28% de "plutôt", contre 18% de "plutôt pas" et 14% de "plutôt pas du tout". Des chiffres tout à fait comparables à ceux observés lors des dernières enquêtes menées par l'institut de sondage. Ils sont même un peu plus nombreux qu'aux 14-15 novembre (65% de soutiens) et aux 21-22 novembre (64%).

Sondage réalisé le 27 novembre auprès d'un échantillon de 1013 personnes, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter