Sondage : Taubira, on l'aime beaucoup, ou pas du tout

Sondage : Taubira, on l'aime beaucoup, ou pas du tout

Politique
DirectLCI
POPULARITE - Les uns voient en elle l'aile gauche du gouvernement et saluent sa force de caractère. Les autres, plutôt à droite et majoritaires, ont une piètre opinion de la ministre de la Justice.

Avant d'entrer au gouvernement et d'acquérir ses lettres de noblesse en portant le "Mariage pour tous", la garde des Sceaux, Christiane Taubira, comptait déjà son lot d'admirateurs à gauche et de détracteurs en face. Clivante, l'élue PRG de Guyane l'est assurément, et plus encore depuis qu'elle est en fonction place Vendôme. Tandis que la ministre de la Justice en déplacement samedi à Bayonne était accueillie par les huées de militants de la "Manif pour tous", Le Parisien donnait un aperçu du sondage BVA à paraître dans son édition de dimanche.

Un phare pour la gauche, un raté pour la droite

On a rarement vu résultats si tranchés en fonction des sympathies politiques. A la question "avez-vous une bonne ou une mauvaise opinion de la ministre de la Justice ?", 59% des sondés ont indiqué qu'ils ne l'aimaient pas. Dans le détail cependant, on notera que 82% des sympathisants de gauche l'apprécient et semblent en avoir fait une égérie, alors qu'à droite, ils ne sont que 8% à en dire du bien. Comparée à ses prédécesseurs sous l'ère Sarkozy, Mercier, Alliot-Marie et Dati, là aussi la droite pèse lourdement sur la moyenne. Au total, 54% des personnes interrogées pensent que Christiane Taubira n'est pas à leur hauteur. Quarante pour cent la trouvent cependant meilleure, avec des disparités partisanes tout aussi marquées, ainsi 87% des sympathisants de gauche sont convaincus d'un progrès.

Une personnalité discutée

Le sondage ne s'est pas arrêté à ces considérations générales,  il s'est penché sur l'image que les Français ont de la ministre. Côté positif, 68% des sondés lui reconnaissent des "convictions profondes", 61% la jugent courageuse et 59% salue une femme "solide, ayant de l'autorité". A contrario, beaucoup voient en elle une personne "orgueilleuse" (60%) et "agressive" (55%). Minoritaires, mais audibles à plus de 40% des opinions exprimées, certains jugent la ministre "incontrôlable", "sectaire", "trop laxiste" ou encore "démagogique". Dans le même temps, mais sensiblement moins nombreux, d'autres encore évoquent sa compétence (41%), son charisme (38%) et tout simplement la sympathie qu'elle inspire (38%).

Beauvau contre Vendôme

Au-delà de la personne, les sondés interrogés sur ce qu'ils pensent de la justice ont estimé pour les trois quarts que cette institution ne fonctionnait pas bien. C'est dix points de plus qu'à la même question en juin. Quant à savoir si les juges d'instruction sont vraiment indépendants du pouvoir politique, une majorité, stable d'une année sur l'autre, n'y croit pas (57%). A noter enfin, sans grande surprise : s'il était à choisir entre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur dont la cote de popularité connait pourtant un sérieux creux , et Christiane Taubira, 65% des Français accorderaient leur faveur au premier, contre 24% à sa collègue.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter