Sondages de l'Elysée sous Sarkozy : Pierre Giacometti mis en examen

Sondages de l'Elysée sous Sarkozy : Pierre Giacometti mis en examen

DirectLCI
POLITIQUE - Le conseiller en opinion a été mis en examen mardi pour recel de favoritisme dans l'affaires des sondages et dépenses de communication de l'Elysée lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy, a annoncé à l'AFP son avocat Patrick Maisonneuve.

Pierre Giacometti dans la tourmente. Le conseiller en opinion a été mis en examen mardi pour recel de favoritisme dans l'affaires des sondages et dépenses de communication de l'Elysée lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy, a annoncé son avocat Patrick Maisonneuve.

A LIRE AUSSI >>  Où en est Nicolas Sarkozy de ses affaires judiciaires ?

"Un coût avoisinant 1,5 million d'euros"

"Il n'est absolument pas mis en cause pour un quelconque détournement de fonds publics", a commenté l'avocat. Il s'agit de la deuxième mise en examen après celle de Patrick Buisson, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy. Ancien patron d’Ipsos, Pierre Giacometti a facturé à l’Elysée pour plus de 2,1 millions d’euros de sondages entre 2008 et 2012. Et ce, à travers sa société "Giacometti Peron". Problème : ces prestations ont été réalisées sans le moindre appel d’offres, comme l’exige pourtant le code des marchés publics.

Il s'agit de la deuxième mise en examen après celle intervenue fin juillet de Patrick Buisson, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, pour recel de favoritisme, abus de biens sociaux et détournement de fonds publics par un particulier. La polémique avait débuté en 2009, après la publication d'un rapport de la Cour des comptes qui épinglait sévèrement une convention signée en juin 2007 entre l'Élysée et le cabinet de Patrick Buisson "pour un coût avoisinant 1,5 million d'euros".

A LIRE AUSSI >>  Sondages de l'Élysée : Patrick Buisson, l'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter