Sondages : Darmanin décolle, Dupond-Moretti recule

Sondages : Darmanin décolle, Dupond-Moretti recule
Politique

POPULARITÉ - Selon le dernier sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, Gérald Darmanin gagne 11 points, quand Eric Dupond-Moretti en perd 4. Le Garde des Sceaux reste cependant plus populaire que son collègue de l'Intérieur

Toute l'info sur

La présidence Macron

Ces derniers jours, les ministres de l'Intérieur et de la Justice ont affiché leurs divergences, notamment sur l'"ensauvagement" de la société. Et selon les résultats du dernier sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, c'est Gérald Darmanin qui a rallié à sa cause l'opinion publique. En effet, il gagne 11 points (38 %), quand son collègue Eric Dupond-Moretti accuse une baisse de 4 points.

Lire aussi

Toutefois, le garde des Sceaux reste devant avec 40% d'opinions positives. Mais avec son discours offensif sur la sécurité et "l'ensauvagement de la société", Gérald Darmanin séduit les publics sensibles à cette question. Il bénéficie de 56% d'opinions favorables (+ 15) chez les personnes âgées et 61 % (+ 17) auprès des sympathisants Les Républicains. A l'inverse, Eric Dupond-Moretti perd du terrain chez les sympathisants LR (41 %, – 12), auprès des professions libérales et cadres supérieurs (39 %, – 12), des personnes âgées (54 %, – 3) et même à gauche (36 %, – 6).

Dans ce sondage, le président de la République et le Premier ministre progressent eux-aussi. Emmanuel Macron progresse de 3 points (46 %) et Jean Castex de 7 (47 %).

Etude réalisée par téléphone les 4 et 5 septembre, menée auprès d'un échantillon de 1015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 20.000 nouveaux cas et 163 décès ces dernières 24 heures en France

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue levées, dix autres toujours en cours

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent