Steve Bannon invité au congrès du FN : Gilbert Collard "n'approuve pas du tout"

Politique

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

REFONDATION - L'ancien conseiller de Donald Trump Steve Bannon, figure controversée de l'extrême droite américaine, est l'invité du congrès de refondation du Front national samedi. Sur France Info, le député FN Gilbert Collard se dissocie de l'initiative tout en revendiquant le droit de débattre.

Steve Bannon en "guest star" du Front national, ce n'est pas vraiment du goût de Gilbert Collard. Le député du Gard, qui a adhéré au FN en septembre dernier après en avoir été un compagnon de route, s'est dissocié de l'initiative samedi matin alors que l'ex-conseiller sulfureux de Donald Trump doit livrer un discours dans l'après-midi, à l'occasion du congrès de refondation du parti, à Lille. 

"Je n'approuve pas du tout", a-t-il fait savoir sur France Info à propos de cette invitation, à l'occasion de laquelle Steve Bannon, en tournée en Europe, doit livrer sa vision du "populisme" qu'il juge "positif". 

Lire aussi

Je peux dire à un raciste qu'il est immonde- Gilbert Collard

S'il n'approuve pas l'invitation de Steve Bannon, dont il n'apprécie pas les liens avec les suprémacistes américains, Gilbert Collard estime malgré tout qu'il peut discuter avec lui. "Ecoutez, on peut ne pas avoir les mêmes opinions", a-t-il expliqué. "Je peux dire à un raciste qu'il est immonde. Encore faut-il que je le vois pour le lui dire", a ajouté le député du Gard. S'emportant contre cette "congrégation des enfermés" qui voudrait l'empêcher "d'aller dire à quelqu'un ce que je pense". 

Samedi matin, le porte-parole du FN Sébastien Chenu a défendu la présence de Steve Bannon au congrès du FN, jugeant sur France Inter que l'ex-conseiller de Donald Trump "incarne le rejet de l'establishment et du monde politico-médiatique", et qu'il allait "expliquer" aux militants FN "que la victoire est possible, et comment s'y prendre". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter