"Mardi, nous sauverons le site d'Alstom à Belfort" annonce Valls sur LCI

DirectLCI
SAUVEUR - Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé dans le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI que le site Alstom de Belfort serait sauvé ce mardi, lors d'une réunion sur place entre syndicats, direction et gouvernement.

Le site Alstom de Belfort sera sauvé ce mardi. C'est ce qu'a affirmé Manuel Valls ce dimanche dans le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. "Mardi, nous sauverons le site d'Alstom à Belfort", a déclaré le Premier ministre, promettant "un certain nombre de pistes concrètes" pour maintenir l'activité ferroviaire du site, près d'un mois après l'annonce du transfert en Alsace de la production de locomotives. Et pour légitimer son optimisme, Manuel Valls a évoqué "le rôle de la commande publique", les investissements d'Alstom, les projets du "TGV du futur" et du "bus du futur".  

Dans la journée, LCI a appris que la réunion du 4 octobre sera co-présidée par le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, et le patron d'Alstom Henri Poupart-Lafarge. Des élus locaux et des syndicats seront également présents. A l'issue de cette réunion, ils tiendront une conférence de presse commune.

Le secrétaire d'Etat à l'Industrie n'était pas aussi optimiste

Le secrétaire d'Etat Christophe Sirugue avait annoncé, ce vendredi, qu'il se rendrait nsà Belfort, mais avait également pris soin d'ajouter que tout ne serait pas acquis ce jour-là. "Il y aura forcément des éléments de réponse" sur l'avenir de l'usine de locomotives, s'était-il contenté de déclarer. Mais "je ne vais pas aller à Belfort en disant 'Voilà une solution'", avait-il ajouté, précisant que ce déplacement lui permettra notamment de "travailler avec les organisations syndicales, avec les élus locaux, voir quelle place les collectivités prennent dans les propositions qui peuvent être formulées". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter