Syrie : Jean-Marc Ayrault dénonce "le cynisme glacial" de François Fillon sur le sujet

POLITIQUE - Invité au micro de RTL ce vendredi matin, le ministre des Affaires étrangères s'est dit "choqué" par les propos de François Fillon sur la Syrie et a jugé qu'il faisait preuve de "cynisme glacial" sur le sujet.

Le conflit syrien est source de débat politique en France. Alors qu’il était invité au micro de RTL ce vendredi matin, Jean-Marc Ayrault s’est indigné du "récent intérêt" qu’a manifesté François Fillon pour la situation en Syrie. Le vainqueur de la primaire de la droite a en effet estimé que Bachar Al-Assad devait revenir à la table des négociations. "Monsieur Fillon découvre la réalité du dossier, ou quoi ? Je ne comprends pas ce qu'il dit. Qu'est-ce que nous avons dit depuis le début ? Arrêtons la guerre et commençons la négociation, a-t-il déclaré.  Quand on veut faire la paix, on négocie avec les belligérants".

François Fillon montre un cynisme glacialJean-Marc Ayrault

Plus encore, le ministre des Affaires étrangères s’est dit "choqué" par les propos de François Fillon. "Il y a une phrase qui m'a vraiment choqué, quand il dit : 'L'indignation est nécessaire mais n'a jamais sauvé une vie'. Je suis désolé : c'est l'indifférence qui tue. Heureusement qu'il y a de l'indignation dans l'Histoire. Il y a parfois des hommes seuls qui se sont indignés, qui se sont révoltés. Je ne comprends pas François Fillon".


Visiblement remonté, Jean-Marc Ayrault a estimé que l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy se fait beaucoup de mal parce qu’il montre "un cynisme glacial alors qu'aujourd'hui, il faut un petit peu de générosité."

En vidéo

Jean-Marc Ayrault sur la Syrie : "Si on veut la paix, il faut négocier avec les belligérants"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le drame d'Alep

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter