Taubira à Valls et Urvoas : "Je peux devenir méchante !"

Politique
L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira revient dans le Canard Enchaîné de ce mercredi sur les "contradictions" du gouvernement en matière pénitentiaire. Elle annonce également qu'elle va "(s')engager dans la campagne" et prévient Manuel Valls et Jean-Jacques Urvoas, actuel garde des Sceaux, qu'elle peut "devenir méchante".

Le 8 août dernier, le Premier ministre et le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas se sont rendus à la prison de Nîmes pour évoquer le problème de la surpopulation carcérale. Manuel Valls avait affirmé qu'en la matière "le gouvernement agit, et tout particulièrement depuis que Jean-Jacques Urvoas est garde des Sceaux". L'ancienne ministre Christiane Taubira n'avait pas apprécié et avait tweeté pour défendre sa politique pénitentiaire. 

Dans le Canard Enchaîné de ce mercredi, Christiane Taubira revient sur cet épisode, affirmant avoir été "archi correcte" mais qu'il ne "faut pas la chercher". Pointant les "contradictions" du Premier ministre et de son successeur, elle affirme qu'elle a dû "(s)e battre pour obtenir le milliard nécessaire" à son plan de création de 9.700 nouvelles places de prison. 

"Il ne faut pas que ces deux-là jouent à me faire la guerre !" Christiane Taubira

"Il ne faut pas que ces deux-là jouent à me faire la guerre ! Il y a eu en faveur de ma politique une dynamique collective, je ne vais pas laisser piétiner tout ça ! Je peux devenir méchante !", menace-t-elle.  

Et d'ajouter, alors que les grandes manoeuvres en vue de 2017 ont commencé: "je vais m'engager dans la campagne, mais, comment, je ne le sais pas encore. Je suis très sollicitée par des milieux divers, mais je ne ferai rien en catimini". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter