Thierry Mariani plaide pour un rapprochement entre les Républicains et le FN

DirectLCI
RAPPROCHEMENT - Dans un entretien au Journal du Dimanche, l’ancien député LR, Thierry Mariani, appelle son parti à faire alliance avec le FN. La seule solution, selon lui, pour que la droite revienne un jour au pouvoir.

Alors que le FN organise ce week-end un congrès de refondation, l'ancien député Les Républicains Thierry Mariani prône un rapprochement entre la droite et le parti de Marine Le Pen. "Sans alliés, nous allons rester dans l'opposition pour longtemps. Il est temps de renverser la table. Le Front national a évolué", explique l’ancien secrétaire d’État dans une interview au Journal du Dimanche. "Regardons si un accord ou un rapprochement sont possibles. Parce que si on veut des alliés, ils seront forcément de ce côté-là si on veut appliquer un programme de droite."

À ses yeux, le parti aujourd'hui dirigé par Laurent Wauquiez doit en tout cas cesser de lorgner vers le centre. "Les Républicains, qui se présentaient comme le parti de la droite et du centre, ne sont plus aujourd’hui que le parti de la droite. Les centristes comme Jean Leonetti, à quelques exceptions près, sont passés chez Macron", dit-il.

En vidéo

Jean-Marie Le Pen estime que "l’aile de Monsieur Wauquiez semble assez proche" du FN

C’est pourquoi il invite le président des Républicains à entamer un rapprochement avec le FN, à la veille de son changement de nom, signe selon lui de son évolution. "Laurent Wauquiez fait un bon travail, la droite ose à nouveau s’affirmer en tant que droite, mais si nous restons dans le même canevas, nous sommes voués à l’échec", assure Thierry Mariani. "Il faut un accord entre tous ceux qui veulent qu’il y ait une politique différente en France, qui retrouve les valeurs de la nation. Le FN et Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan sont évidemment de ceux-là."


Dès samedi soir, cette prise de position de Thierry Mariani a fait réagir les cadres des Républicains. Sa vice-présidente, Virginie Calmels, et la porte-parole, Lydia Guirous, ont opposé un refus catégorique. "Non Thierry Mariani, nous ne devons jamais accepter d'accord avec le FN et Marine Le Pen ! Ils sont bien éloignés de nos valeurs. En de nombreux points d'ailleurs, ils sont bien plus proches de Jean-Luc Mélenchon que de la droite républicaine !", écrit notamment Virginie Calmels sur Twitter.

Lire et commenter