Thierry Solère menacé d'exclusion par les Républicains : "La direction n'a aucune légitimité", réplique le "constructif"

Politique
DirectLCI
MISSILE SOLÈRE - Le député "constructif", en passe d'être exclu du parti Les Républicains (LR), était ce dimanche l'invité de l'émission "Vie politique" animée par Damien Givelet et Renaud Pila sur LCI.

Ne pas rester dans l’expectative, passer à la vitesse supérieure. C’est ce qu’entend faire pendant ce quinquennat Thierry Solère, initiateur du groupe des Constructifs LR-UDI à l'Assemblée. Mais la position du député de Boulogne-Billancourt est très loin de plaîre à tout le monde dans son camp, au point qu'il a reçu par courrier, comme ses camarades qui ont fait le même choix, une  convocation d’exclusion des Républicains. "On a reçu une lettre qui envisage des sanctions", précise le principal intéressé sur LCI. "Je veux bien qu’on fasse la même chose qu’avant, mais les Français veulent qu’on soit constructifs (…) La direction par intérim ne porte aucune légitimité. Moi, je suis député, je porte cette légitimité-là (…) Pour moi, c’est très secondaire ce qui se passe dans l’organisation. Moi, j’ai toujours été différent : j’ai voté le non-cumul des mandats…"


Le parti Les Républicains doit tenir mardi un bureau politique au cours duquel l'exclusion des Constructifs sera au menu. Thierry Solère s'y présentera-t-il ? "Je verrai", répond-il. 

Il n'y a aucune raison de ne pas aider le gouvernementThierry Solère, député de Boulogne-Billancourt, sur LCI

Réformateur, progressiste, européen, Thierry Solère entend soutenir le gouvernement d'Édouard Philippe, qui "prend de bonnes mesures (...) Ces cinq ans qui viennent doivent être utilie pour le pays. Il n'y a aucune raison de ne pas aider le gouvernement qui va faire une réforme du code du travail que la droite attendait, que la droite espérait, tout ça parce que François Fillon a perdu la présidentielle. Ceux qui font ça, ce sont des populistes qui ne font que de la politique politicienne en pensant aux prochaines "élections".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter