Tiers payant généralisé, une mesure "pas faisable" : Buzyn tacle Touraine

DirectLCI
SANTÉ – Invitée ce dimanche au Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a reproché à Marisol Touraine d’avoir fait voter l’an dernier le tiers payant généralisé sans se soucier de sa faisabilité.

Le tiers payant ne sera pas généralisé au 1e décembre. Cette mesure, votée l’an dernier par l’ancienne majorité, est "irréaliste", a déclaré ce dimanche la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lors du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro. Elle souhaite néanmoins que "toutes les personnes qui en ont besoin puissent y accéder". C’est déjà le cas pour les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire, les personnes atteintes d’affections de longue durée ou encore les femmes enceintes.

Au passage, Agnès Buzyn n’a pas manqué de tacler Marisol Touraine, qui l’a précédée au ministère de la Santé, coupable à ses yeux d’avoir fait voter une loi "sans se préoccuper de savoir si c'est faisable". Le problème est en effet technique. "Nous ne savons pas aujourd'hui, sur la part des complémentaires, faire en sorte que les médecins soient remboursés", a souligné l’ancienne présidente du collège de la Haute Autorité de Santé. "On peut toujours dire que tout le monde doit aller sur Saturne, on ne sait pas le faire", a-t-elle poursuivi, non sans ironie.


"C'est très bien d'affirmer politiquement qu'on veut lutter contre la difficulté d'accès aux soins, mais quand on me donne un système qui n'est pas faisable, je trouve que le cadeau n'est pas très sympathique", a conclu Agnès Buzyn. Marisol Touraine appréciera…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter