Tirage spécial du loto, plateforme pour signaler un monument en danger : le plan du gouvernement pour le patrimoine

Politique

SAUVEGARDE - La ministre de la Culture Françoise Nyssen a détaillé vendredi son projet pour assurer un financement à la protection du patrimoine français durant le quinquennat. Parmi les annonces : la confirmation d'un tirage spécial du loto, suggéré dans la cadre de la mission de Stéphane Bern.

Trouver des ressources et impliquer les citoyens. C'est la philosophie de la Stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine dévoilée vendredi par la ministre de la Culture, Brigitte Nyssen. 

La ministre a confirmé, sur le plan financier, une hausse de 5% des moyens alloués à l'entretien et à la restauration des monuments (326 millions d'euros), avec notamment la création en 2018 d'un fonds de 15 millions d'euros dédié aux petites communes de moins de 2.000 habitants, et de 9 millions pour la "revitalisation des centres anciens et des sites patrimoniaux remarquables". "Nous pérenniserons ce budget pour la restauration du patrimoine, nous le sanctuariserons d'année en année", a-t-elle assuré. 

Un loto patrimoine

Au-delà des annonces budgétaires, Brigitte Nyssen a confirmé vendredi une piste évoquée par l'animateur Stéphane Bern, missionné par Emmanuel Macron pour identifier des ressources afin de sauvegarder le patrimoine. Le gouvernement va en effet créer un tirage spécial du loto dédié au patrimoine, sous la houlette de la Française des jeux. Ce dispositif doit être inscrit dans le projet de loi de finances rectificative. 

Ce tirage spécial, assorti d'un jeu de grattage, pourrait être organisé à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, en septembre de chaque année, et générer 20 millions d'euros de recettes.

En vidéo

Stéphane Bern sur LCI : "Trouver les financements pour revitaliser notre patrimoine"

Lire aussi

Autre nouveauté : le gouvernement, dans le cadre de la mission confiée à Stéphane Bern, lance dès ce vendredi une plateforme participative destinée, via un formulaire en ligne, à permettre à toute personne de signaler "un bâtiment présentant un intérêt patrimonial et dont la conservation lui paraît nécessaire", avec la possibilité d'y adjoindre des photographies du site en question. 

Parmi les autres piste, la ministre a également annoncé une "simplification" à venir des démarches des propriétaires pour entretenir un patrimoine protégé, un renforcement des filières d'apprentissage dans ce domaine et le lancement d'un appel à projets pour soutenir, dans le domaine du numérique, les initiatives en matière de réalité augmentée.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter