Cuba et les droits de l'Homme : traitée de "politicienne frivole", Ségolène Royal se paye Raphaël Enthoven

Politique

CLASH - La ministre de l'Environnement, humiliée dans une chronique du philosophe Raphaël Enthoven sur Europe 1 le 8 décembre, lui a répondu sur Twitter en le traitant de "petit donneur de leçon prétentieux et sexiste".

Quand Raphaël attaque, Ségo contre-attaque. La polémique qu’ont suscité ses propos sur l’inexistence de prisonniers politiques à Cuba aura sûrement rappelé à Ségolène Royal le principe de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Car si tous les scandales finissent pas s’essouffler, celui-là demeure encore très présent. 

Ségolène Royal, c’est un miroir qui a cessé de réfléchir- Raphaël Enthoven

Surtout pour le philosophe Raphaël Enthoven, qui n’a pas mâché ses mots dans une chronique présentée au micro d’Europe 1, le 8 décembre. "Derrière le négationnisme intéressé de Ségolène Royal [le Canard enchaîné révèle que ces propos étaient faits pour séduire les pays d'Amérique latine en vue de prendre la tête du Programme des nations unies pour le développement, ndlr], il y a juste une politicienne frivole, éprise de son image, qui joue avec l'histoire d'un pays comme un enfant tient sa poupée par la jambe". Sans demi-mesure, à la hauteur sans doute de ce que les propos de la ministre lui ont évoqué, Raphaël Enthoven a conclu sa chronique en paraphrasant le poète Jean Cocteau : "Ségolène Royal, c’est un miroir qui a cessé de réfléchir". Boum. 

Ces mots, tranchants et ces comparaisons, humiliantes, n’ont pas manqué de faire réagir la ministre. "Petit donneur de leçon prétentieux et sexiste (le miroir, la poupée). Relisez Régis Debray et Jean Daniel", a-t-elle rétorqué sur Twitter. Pour information, le premier s’engagea aux côtés de Che Guevara dans les années 1960, il fut emprisonné et torturé à plusieurs reprises en Amérique du Sud. Jean Daniel, fondateur de L’Obs - et porte-parole journalistique de la deuxième gauche, fort peu soupçonnable d'accointances avec le régime castriste - et a déjà écrit sur le régime de Fidel Castro. 

Lire aussi

    En vidéo

    Royal répond à la polémique sur Castro : "N'allez pas dire que 4 millions de personnes se rendent dans une dictature"

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter