Écarts de salaires : les patrons bientôt obligés de dire combien ils gagnent à leurs employés ?

WORK - Dans le cadre de la loi Pacte, des députés LREM proposent d'obliger les grandes entreprises à publier un ratio sur les écarts de salaires dans leur rapport annuel. Leur amendement, si il est adopté, permettra ainsi de savoir si, à compétences égales, vous êtes moins payé que votre collègue, ou si la rémunération de votre patron est disproportionnée.

"Combien gagne votre patron ?" Aujourd'hui, peu de Français peuvent répondre à cette question largement taboue, mais les choses pourraient rapidement changer. Un amendement à la loi Pacte, déposé par des députés de la majorité, prévoit en effet de rendre publics les écarts de salaires au sein des entreprises de plus de 1000 salariés (ou de plus de 5000 salariés si elles sont basées à l'étranger). Celles-ci seraient ainsi contraintes de "publier dans leur rapport annuel un ratio mesurant l'écart entre la rémunération la plus haute et la rémunération médiane et de justifier les évolutions des écarts de salaires d'année en année". L'objectif est de réduire les inégalités de salaires toujours plus fortes : alors qu'il y a dix ans, les grands patrons gagnaient 97 fois plus que la moyenne de leurs salariés, c'est désormais 119 fois plus.

Si elle est votée, cette mesure de transparence, déjà appliquée au Royaume-Uni et aux États-Unis, pourrait entrer en vigueur dès 2019.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter