Trois Français tués à Tunis, deux autres gravement blessés, annonce François Hollande

Politique

Trois Français ont été tués dans l'attaque islamiste survenue mercredi devant le musée national du Bardo, à Tunis, et deux sont grièvement blessés, a déclaré vendredi François Hollande. Une incertitude pesait depuis jeudi sur la nationalité d'une des victimes, qui s'avère donc française comme Paris disait le craindre. "Nous ne pensons qu'il y a encore des Français qui pourraient être reconnus victimes de cet attentat", a précisé le président à l'issue du sommet européen.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter