"Tu vas te calmer" : la crise de nerfs entre Morano et Sarkozy

"Tu vas te calmer" : la crise de nerfs entre Morano et Sarkozy

DirectLCI
UMP ENERVÉE - L'ex-ministre et le nouveau président de l'UMP se sont disputés au siège du parti, relate Le Canard Enchaîné. Nadine Morano reprochant à Nicolas Sarkozy de ne pas lui proposer un poste assez prestigieux au sein de la direction du mouvement.

"Il était dans un état d'énervement que je n'ai jamais vu". Mercredi dernier, Nadine Morano confiait à metronews que son échange avec Nicolas Sarkozy avait été musclé. A l'origine du grief : la nomination de l'ex-ministre à la direction de l'UMP à un poste qu'elle juge trop peu important.

Le Canard enchaîné à paraître mercredi retranscrit le dialogue entre l'ex-président de la République et sa groupie. "Quoi, tu me dis non ?", lui lance Nicolas Sarkozy. La députée européenne lui intime alors sèchement "de (se) calmer un petit peu". Ils partent alors s'isoler dans un bureau, aux cloisons trop minces pour cacher leur échange.

EN SAVOIR +>>  Le gros coup de colère de Morano contre NKM

"Tu te rends compte ? Comment tu me parles, alors que j'ai tout fait pour toi ?", relance Nicolas Sarkozy. "Je t'ai nommée ministre contre tous les connards qui ne voulaient pas que tu entres au gouvernement. Je me suis battu pour que tu sois tête de liste aux européennes dans l'Est. Je leur ai dit à tous, à Baroin, à Accoyer : 'Ne touchez pas à Morano, parce que si vous touchez à elle, c'est moi que vous attaquez'. Tu sais, il y en a beaucoup qui ne t'aiment pas à l'UMP", s'emporte encore le nouveau patron de l'UMP.

"Je suis détestée par ceux qui me reprochent de te soutenir"

"Et tu crois que tout le monde t'aime à l'UMP", lui lance l'ex-ministre, qui vise maintenant la présidence de la grande région Est . Qui poursuit : "Moi en plus je suis détestée par ceux qui me reprochent de te soutenir. Ca double ma peine". Et de conclure : "Je t'ai toujours soutenu. Donc tu as peut-être été là pour moi, mais j'ai aussi été là pour toi. Donc match nul".

L'hebdomadaire raconte que Nicolas Sarkozy s'agace des déclarations pro-mariage pour tous de Nadine Morano et des louanges parfois adressées à Alain Juppé. "Ecoute Nicolas, j'ai dit ce que j'ai dit. Ca suffit ! Moi je ne peux rien dire alors que ta coqueluche montée sur échasses (NKM, ndlr) peut se permettre de tout dire". Effectivement, Nadine Morano ne cache pas le manque de considération qu'elle porte à Nathalie Kosciusko-Morizet. "Hors de question d'être sous la direction de Nathalie Kosciusko-Morizet qui me trouve trop populaire et qui lance des fatwas à tout le monde à l'UMP", expliquait-elle à metronews la semaine dernière .

"Pour le sexe pour tous"

Quant à sa position sur la loi Taubira, Nadine Morano s'est empressée de la réaffirmer, le même jour, à Carla Bruni-Sarkozy qui partage les mêmes positions qu'elle et qui était de passage au siège de l'UMP. "C'est vrai, je suis pour le mariage homo. Je suis aussi pour la GPA. Je suis pour le sexe pour tous et pour l'amour pour tous", a lancé l'épouse du président de l'UMP aux côtés de son mari et de ses proches, affichant tous une mine consternée. Sale journée pour l'ancien Président.

Plus d'articles

Sur le même sujet