"Tue-les avant qu'ils ne grandissent" : Taubira tweete du Bob Marley et se révolte sur Ferguson

Politique

JUSTICE - La garde des Sceaux s'est fendue de trois tweets ce mardi matin suite à l'annonce d'un non-lieu pour le policier qui a tué le jeune Michael Brown à Ferguson, aux Etats-Unis. Et ce n'est pas la première fois que Christiane Taubira réagit à cette affaire.

"Etre ministre, ce n'est pas être lâche et taire ses indignités et ses révoltes", s'est-elle justifiée mardi matin sur France Info. Un peu plus tôt, Christiane Taubira avait réagi sur Twitter à l'annonce, outre-Atlantique, d'un non-lieu dans l'affaire du policier ayant tué un jeune Noir de 18 ans, Michael Brown, à Ferguson dans le Missouri. Alors que la petite ville américaine s'embrase, la Garde des Sceaux française a voulu "dire (s)a solidarité", a-t-elle expliqué, dénonçant le fait que "ça n'arrive qu'aux mêmes", à savoir "des gamins afro-américains".

EN SAVOIR +
>> 
VIDÉO - Le policier qui a tué Michael Brown ne sera pas poursuivi
>> PHOTOS - Images de guérilla urbaine à Ferguson
>> New York, Washington, Chicago : les Etats-Unis sous le choc

Le "cocktail fatal" américain

Dans son premier tweet, posté vers 6 heures du matin, Christiane Taubira déplore le "cocktail fatal" américain : "profilage racial, exclusion sociale, ségrégation territoriale, relégation culturelle…des armes, la peur…"

La garde des Sceaux poursuit en anglais sur le thème du racisme, et se fait lyrique : "Qui te remplacera dans le ciel de nos pousses prometteuses ? Personne !"

Enfin, toujours en anglais, la ministre de la Justice insiste sur le jeune âge de Michael Brown mais aussi de Trayvon Martin, un autre jeune Noir tué en 2012 en Floride, et enfin de Tamir Rice, 12 ans à peine , tué samedi dernier à Cleveland : "Quel âge le prochain ? 12 mois?" Et Christiane Taubira de citer des paroles d'"I shot the sheriff", la fameuse chanson de Bob Marley, que l'on peut traduire comme suit : "Tue-les avant qu'ils ne grandissent".

Ce n'est pas la première fois que Christiane Taubira s'exprime sur cette affaire. Cet été, suite à la mort de Michael Brown, elle dénonçait déjà la discrimination raciale aux Etats-Unis, jusque dans le système judiciaire :

Enfin ce tweet, le 25 août, jour des obsèques du jeune homme : "Fils, nous sommes nombreux à travers le monde à haïr la violence et l'injustice, et à pleurer aujourd'hui. Puisse la terre illuminer ton corps."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter