Twitter se délecte d'une (nouvelle) faute d'orthographe de Najat Vallaud-Belkacem

Twitter se délecte d'une (nouvelle) faute d'orthographe de Najat Vallaud-Belkacem
Politique

PROFESSIOnNALISME - En visite à Tulle vendredi, la ministre de l'Éducation nationale a gratifié le livre d'or de l'École de la gendarmerie d'une jolie petite "coquille".

"A toutes les équipes de l'École de Gendarmerie de Tulle, mille mercis pour votre engagement aux côtés de nos personnels de l'Éducation. Votre expertise, votre professionalisme impressionnant nous sont plus que précieux. Amitiés, Najat Vallaud-Belkacem". Telle est la dédicace laissée vendredi dans le livre d'or de l'École de gendarmerie de Tulle par la ministre de l'Éducation nationale lors de sa visite. Ceux qui sont à cheval sur l'orthographe auront remarqué qu'il manque un "N" à professionNalisme, comme l'a immortalisé La Montagne

A l'issue de la publication de cet article, la twittosphère s'est empressée de rappeler NVB à l'ordre, ironisant sur "le professionNalisme" de celle qui représente l'école française. Certains, à l'instar de "Brunozzz", retraité de l'enseignement supérieur, sont allés jusqu'à compiler quelques "perles" de la ministre, visiblement fâchée avec la conjugaison. 

De l'orthographe dans les manuels scolaires

Il faut dire que Najat Vallaud-Belkacem est attendue au tournant par les orthodoxes de l'orthographe. En février dernier, une réforme de celle-ci visant à la simplifier lui avait été attribuée. Une querelle s'était ensuivie avec l'Académie française, également suspecte. 

Facultative, la sulfureuse mesure datait en fait de 1990 et avait été mise en place dans les manuels scolaires à la rentrée 2016. La ministre, dans une tribune intitulée La réforme de l'orthographe n'existe pas publiée dans Le Monde, avait clamé son innocence. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

Coronavirus : "On ne parle pas d’une vague mais d’une marée haute qui risque de durer des mois"

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

"Des femmes qui n'aiment pas les hommes" : les propos de Maïwenn sur les féministes ne passent pas

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent