UMP : Stéphane Tiki, la carte jeune de Nicolas Sarkozy

UMP : Stéphane Tiki, la carte jeune de Nicolas Sarkozy

DirectLCI
POLITIQUE – Âgé de 27 ans, il a été désigné mercredi soir par le Bureau national des "Jeunes populaires" auquel participait Nicolas Sarkozy.

Plus de deux ans après le départ du médiatique Benjamin Lancar, les "Jeunes populaires" (le nom du mouvement de jeunesse de l'UMP ) se sont enfin trouvés un nouveau président. Stéphane Tiki, 27 ans, a été désigné mercredi soir à l'issue du Bureau national de la formation auquel participait le nouveau chef de l'UMP, Nicolas Sarkozy.

Militant depuis la campagne présidentielle de 2007, Stéphane Tiki, s'est fait connaître en dirigeant la section UMP de la Sorbonne où il était étudiant en économie et gestion. Né au Cameroun, le militant est arrivé en France il y a dix ans. "Aujourd'hui je suis auto-entrepreneur. C'est important d'être autonome. D'ailleurs je ne serai pas rémunéré pour présider les Jeunes populaires", explique ce proche de Rachida Dati à metronews.

EN SAVOIR + >> A Lille, les Jeunes Pops roulent pour Nicolas Sarkozy

Une élection en 2015

Selon Le Point, deux autres prétendants visaient le poste. Jonas Haddad (qui assurait les affaires courantes depuis 2012) et Aurore Bergé, qui a déjà été candidate en 2008 et 2013. Le premier a soutenu Bruno Le Maire pour la présidence de l'UMP ce qui a compliqué ses chances. Quant à la seconde, malgré le soutien qu'elle a apporté à Nicolas Sarkozy, "elle ne s'est pas déplacée dans les meeting" de son mentor, tacle Stéphane Tiki, fier d'avoir "fait l'unanimité".

Aux jeunes pousses du parti, Nicolas Sarkozy a donné pour missions d'augmenter le nombre d'adhérents (ils seraient aujourd'hui 20.000 selon l'UMP) et de lui confier leurs idées. La structure actée mercredi évoluera au printemps, date à laquelle le parti devrait changer de nom, comme l'a annoncé l'ex-chef de l'Etat. "Il y aura une élection pour élire le président des Jeunes Pop'. J'espère qu'elle sera bien organisée et qu'il ne s'agira pas d'un duel de personnes comme lors des derniers scrutins", prévient Stéphane Tiki. Celui-ci tient par ailleurs à ce que les Jeunes UMP ne deviennent pas indépendants du parti, comme envisagé par certains cadres de la rue de Vaugirard.

EN SAVOIR + >> A Lambersart, Nicolas Sarkozy s'affiche à côté des Jeunes Populaires

Plus d'articles

Sur le même sujet