Un élu ex-FN condamné pour avoir comparé Taubira à un singe

Un élu ex-FN condamné pour avoir comparé Taubira à un singe

DirectLCI
JUSTICE - Un élu de Haute-Savoie, récemment exclu du FN, a été condamné vendredi à 3000 euros d'amende par le tribunal correctionnel d'Annecy pour avoir comparé sur Twitter la garde des Sceaux, Christiane Taubira, à un singe.

Le 16 septembre, Olivier Burlats, tête de liste FN aux dernières élections municipales à Seynod (Haute-Savoie) publie dans un tweet une photo d'un singe sur un vélo, en réponse à un tweet précédent concernant la ministre de la Justice, habituée à se déplacer à vélo. Ce vendredi, il vient d'être condamné à une peine de 3 000 euros d'amende, comme l'a repéré Le Lab .

"Je ne comprends pas trop ce qui motive le jugement", a réagi l'élu. "J'ai simplement voulu faire de l'humour. Je n'ai jamais dit que le singe représentait Mme Taubira. Visiblement, les magistrats ne m'ont pas écouté." Et en effet, le tribunal correctionnel d'Annecy a dépassé les recommandations du parquet, qui avait requis une peine de 3 000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis.

Autres amendes

L'élu s'est dit "dubitatif" quant à un éventuel appel. "Je ne vois pas l'intérêt de m'expliquer devant des gens qui ne veulent pas m'entendre", a déclaré Olivier Burlats. À la suite du tweet incriminé, Olivier Burlats a été suspendu puis exclu du FN . Il avait recueilli 11,52% des suffrages au second tour des municipales à Seynod, en mars 2014.

En octobre 2014, c'est le directeur du journal Minute qui a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à une peine de 10.000 euros d'amende. L'insulte, ce jour-là, s'était affichée en une .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter