Double meurtre de Trappes : la droite et l'extrême droite mettent en cause la politique sécuritaire de Macron

DirectLCI
LA POLITIQUE - D'après un sondage Ifop paru en juillet 2018, les Français ne semblent pas convaincus de l'action du gouvernement sur le volet sécuritaire.

Emmanuel Macron a dévoilé en octobre 2017 sa stratégie en matière de sécurité et annoncé bon nombre de mesures dans ce sens. Mais pour les Français, l'action du chef de l'État reste insuffisante. Selon un sondage Ifop paru au mois de juillet 2018, les personnes interrogées jugent qu'Emmanuel Macron ne mérite que 4,69 points sur dix pour sa politique de sécurité. Après l'attaque au couteau du jeudi 23 août 2018 dans les Yvelines perpétrée par un fiché S condamné pour apologie du terrorisme, l'opposition de droite et d'extrême droite n'a pas manqué de s'en servir pour mettre la pression sur le président de la République ce sujet.


De Marine Le Pen à Nicolas Dupont-Aignan en passant par Florian Philippot ou encore Eric Ciotti, les critiques à l'encontre de la politique sécuritaire de la majorité ont plu, alors que les premiers éléments de l'enquête ont pourtant écarté le motif terroriste dans ce double meurtre qui a visé deux femmes, la mère et la sœur du meurtrier, dont le déséquilibre psychiatrique était par ailleurs documenté.


Ce vendredi 24 août 2018, Julien Arnaud, dans sa chronique "La politique", nous parle du jugement par les Français de la politique sécuritaire d'Emmanuel Macron. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 24/08/2018 présentée par Benjamin Cruard sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Benjamin Cruard vous présente la Matinale entouré de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter