Contre le racisme, un rapport parlementaire propose la création d'un musée d'histoire de la colonisation

Contre le racisme, un rapport parlementaire propose la création d'un musée d'histoire de la colonisation

LUTTE CONTRE LE RACISME - Caroline Abadie (LaREM) a présenté mardi 9 mars un rapport dressant une cinquantaine de propositions pour lutter de façon "universaliste et déterminée" contre le racisme. Parmi elles, la création d'un musée d'histoire de la colonisation en France.

56 propositions pour lutter contre le racisme. La députée LaREM Caroline Abadie a présenté le 9 mars le rapport final de la mission d'information sur l'émergence et l'évolution des différentes formes de racisme. Il faut "redonner à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations sa portée de politique générale et en faire une priorité politique de premier plan", ont plaidé les députés.

Parmi les mesures, la proposition d'ouvrir un musée sur la colonisation. "Toutes les histoires de France doivent être assumées", a souligné Caroline Abadie. Ces histoires, notamment "celles qui font polémiques", "pourraient être utilement regroupées dans un musée", afin qu'elles "puissent trouver un peu de sérénité", a-t-elle souligné lors d'une visioconférence de presse. "On a donc pensé à créer un musée" de l'histoire de la colonisation qui pourrait "être à la fois numérique et itinérant", a-t-elle déroulé, un musée "posé dans une grande ville de France" ne "permettant pas de parler à l'ensemble des Français"

Des actes racistes trop nombreux malgré un puissant arsenal judiciaire

Au total, le rapport de la mission d'information, fruit de près de dix mois de travaux et d'une centaine d'heures d'audition, émet une cinquantaine de préconisations qui doivent permettre d'apporter une "réponse universaliste déterminée" au niveau "extrêmement préoccupant" du racisme et de l'antisémitisme en France.

"La France a un arsenal juridique et judiciaire relativement puissant, mais ça ne suffit toujours pas puisque malheureusement les actes à caractère raciste, antisémite, violents sont encore trop nombreux", a relevé le député LR Robin Reda, qui a présidé la mission d'information.

Mieux informer

Outre le musée, les députés appellent à ériger dans l'espace public des stèles en hommage "aux héros qui ont pu lutter contre l'esclavage et la colonisation", réponse aux tags relevés, dans la foulé des manifestations contre le racisme cet été, sur des monuments rendant hommage à des figures pro-coloniales ou esclavagistes. Parallèlement, le nombre de postes de professeurs et de maîtres de conférences dédiés aux sujets des génocides, de l'esclavage et de la colonisation, doit être revu à la hausse, estime la mission d'information.

Concernant le volet pénal, le rapport préconise une hausse des moyens humains dont disposent les "référents égalité diversité" dans les rangs des forces de l'ordre. Face au "sous-signalement" des faits racistes, la plainte en ligne devrait être "plus largement développée" et le contrôle du cadre légal des contrôles d'identité doit être envisagé.

Lire aussi

Enfin la mission recommande de porter "une attention spécifique" à la lutte contre le racisme anti-Roms dans le prochain plan pluriannuel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, et de relever la dotation annuelle de la délégation à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT à 10 millions d'euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter