Un sénateur Les Républicains renvoie les femmes faire des enfants

Un sénateur Les Républicains renvoie les femmes faire des enfants

Politique
DirectLCI
POLEMIQUE – Jean-François Mayet a été victime d’un dérapage sexiste mercredi au sénat. Intervenant lors d’un débat, le sénateur de l’Indre a expliqué que les femmes "sont quand même là pour faire des enfants".

Il y avait déjà Bernard Lacombe, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, qui ne parle pas "de foot avec des femmes", "préférant qu’elle retournent à leurs casseroles". Après la cuisine, il faudrait peut-être penser aussi à s’attacher à son rôle premier : celui de mères.

EN SAVOIR + >> Les femmes, cibles faciles du sexisme de Bernard Lacombe et du monde du football

Cette info pratique vient de Jean-François Mayet. Le sénateur Les républicains de l’Indre a été victime d’un dérapage sexiste mercredi, comme l’a repéré Le Huffington Post . La haute chambre du Parlement discutait en commission de la désertification médicale dans les zones rurales. C’est à cette occasion que l’élu a pris la parole.

"Elles sont quand même là pour faire des enfants"

Revenant sur, selon lui, la trop faible rémunération – "3500 à 4000 euros par mois" - des médecins libéraux après dix ans d’études, Jean-François Mayet a trouvé une autre explication à ce manque de praticiens dans certains territoires. La féminisation du métier.

"Une autre cause est la féminisation, puisque 75 % des nouveaux diplômés sont des femmes. Or nonobstant l'égalité, elles sont quand même là pour faire des enfants...", a expliqué le sénateur Les Républicains. De quoi piquer au vif ses collègues féminines au Sénat.

"Ma fille a fait des enfants à 41 et 42 ans"

L’ancienne ministre et sénatrice UDI, Chantal Jouanno, a rappelé à Jean-François Mayet que les femmes  "ne sont pas là ‘pour’ faire des enfants. Elles font des enfants, c’est différent !" Pas de quoi perturber le sénateur de l’Indre qui lui a répondu.

"En effet. Mais ce n’est pas à 50 ans qu’elles en feront", lui a-t-il rétorqué s’appuyant sur un exemple personnel. "Ma fille a fait des enfants à 41 et 42 ans : gérer deux enfants en bas âge en même temps qu’une carrière de médecin, ce n’est pas une sinécure". La principale intéressée n’a pas commenté cette remarque….

A LIRE AUSSI 

>> Pub dans le métro : sexistes, les Galeries Lafayette ?

>> Non, l'interview de Cécile Duflot sur Europe 1 n'était pas sexiste, juge le CSA

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter