"Une contre-attaque politique grossière" pour Bruno Le Roux

DirectLCI
Après la publication d'une lettre de Nicolas Sarkozy dans Le Figaro suite à l'affaire des écoutes téléphoniques, Bruno Le Roux estime que c'est "une contre-attaque politique grossière". Le président du groupe PS à l'Assemblée nationale juge Nicolas Sarkozy "victime de lui-même". "L'attaque contre l'institution judiciaire est lamentable, pitoyable, scandaleuse" a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter