Une vidéo de Valérie Pécresse est-elle présente sur les tablettes offertes aux lycéens franciliens ?

Politique

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Une vidéo de Valérie Pécresse a-t-elle été chargée dans chaque tablette des lycéens franciliens d'Ile-de-France, en plus d'un message personnel collé dans chaque manuel scolaire ?

Les lycées d'Ile-de-France ont-ils eu le droit à un message - trop - personnel de Valérie Pécresse, présidente de la région, au sein des manuels scolaires et de leur tablette numérique ? C'est ce qu'a dénoncé le 24 septembre, le syndicat des enseignants de la Fédération syndicale unitaire (FSU) des Hauts-de-Seine par le biais d'un communiqué.

D'après la FSU, "un message personnel de Madame Valérie Pécresse avec sa photo" serait collé "sur chaque manuel distribué aux lycéens", ainsi qu'une vidéo de la présidente de la région Ile-de-France à l'ouverture de la principale application des nouvelles tablettes numériques mises à la disposition des élèves. Coût de cette opération : 245.000 euros, un chiffre déjà annoncé par Le Canard enchaîné dans son édition du 11 septembre.

Un message personnel de Valérie est-il collé dans chaque livre ?

Pour la rentrée 2019, l'Ile-de-France prend à sa charge le coût des livres des nouveaux programmes dans les 670 lycées publics et privés sous-contrat de la région. Cela représente un coût de 340 euros par élève. Une initiative que Valérie Pécresse a tenu à faire savoir à tous les élèves par un message collé au sein de chaque manuel. LCI s'est procuré d'un exemplaire de ce message. 

Jean-François Gay, co-président de la FSU Hauts-de-Seine, ne remet pas en cause le fait que la région communique sur la gratuité des manuels scolaires. "Je pense que le message est un peu trop personnalisé, je suis surpris par sa tournure." 

Une vidéo de Valérie Pécresse est-il présent dans chaque tablette numérique ?

En plus de la gratuité des livres scolaires, la région Ile-de-France a décidé de distribuer des tablettes numériques aux lycées franciliens. Quel est le contenu exact de ce message ? Le nom de Valérie Pécresse et sa fonction n'apparaissent que deux secondes, en tout début de vidéo. Les trois-quarts de la vidéo sont consacrés à expliquer aux lycéens que les nouveaux programmes entraînent de nouveaux manuels scolaires pour les élèves de seconde et de première suite à la réforme du bac en 2021.  

"Pour que cette réforme ne pèse pas sur le budget des familles, la région Ile-de-France a décidé de prendre à sa charge le coût des ressources pédagogiques pour chaque lycéen francilien", explique Valérie Pécresse dans la vidéo. 

En vidéo

Message de Valérie Pécresse aux lycéens dans les tablettes numériques

C'est la seconde partie de la vidéo, plus personnelle, qui pose notamment problème à la FSU. Valérie Pécresse explique que la région soutient "puissamment le pouvoir d’achat des familles et la réussite scolaire des jeunes franciliens. Avec plus d’un milliard d’euros par an, nous avons augmenté de 50% en investissement de la région pour vos lycées et pour accompagner au mieux vos études."  

La région assume totalement le message. "Nous expliquons le choix qui a été fait. Les tablettes comprennent également une série de liens de services gratuits de la région en direction des jeunes : orientation, i-pass contraception, Qioz pour l’apprentissage des langues, prévention harcèlement, etc. Cette vidéo de Valérie Pécresse n'apparaît que lors de la première ouverture de la tablette et il est même possible de la passer." 

Enfin, la région tient à rappeler que dans le département du Val de Marne, une vidéo du président du département, Christian Favier, est présente sur les ordinateurs portables offerts aux collégiens et un courrier explicatif pour les parents. Autre exemple en PACA, les étuis de protection des tablettes sont eux siglés avec le logo de la région et un dédicace de son président, Renaud Muselier : "Avec cette tablette, la Région Sud participe à la construction de votre avenir." Valérie Pécresse ne fait donc rien d'exceptionnel. 

Cette opération a-t-elle coûté 245.000 euros ?

Le chiffre de 245.000 euros, déjà annoncé par Le Canard enchaîné le 11 septembre, est vrai. "C'est nous qui l'avons communiqué, tout est transparent sur le sujet", nous explique la région. Mais comment cette somme a-t-elle été atteinte ?

On nous précise que l'insertion du message a coûté 20 centimes par livre, chaque manuel lui coûte 30 euros en moyenne. Comme plus d'un million de nouveaux livres ont été distribués, on arrive à la somme de 245.000 euros. 

Cette opération a été réalisée durant l'été par la société LDE, le principal libraire scolaire en France. LCI a contacté l'entreprise, qui nous confirme qu'aucun agent de la région Ile-de-France n'a été affecté à cette opération de collage. "Ce sont nos salariés et des travailleurs handicapés via des ateliers protégés qui ont inséré le message dans les livres." 

Enfin, pourquoi le message de Valérie Pécresse a été collé dans chaque livre et pas seulement glissé à l'intérieur ? "Les manuels appartiennent à la région, ils seront transmis de génération d’élèves en génération d’élèves. Le message est donc effectivement inclus dans les manuels", nous explique la région. 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter