Usage du 49-3 sur la loi Macron : "La majorité était trop courte pour prendre un risque" réagit Borgel

Politique
DirectLCI
Le député PS de la Haute-Garonne, Christophe Borgel, a réagi après l'annonce de Manuel Valls ,mardi, de recourir à l'article 49.3 de la Constitution pour passer la loi Macron. "Le premier ministre, de façon déterminée, a engagé une procédure prévue par notre Constitution parce qu'il pense que les dispositions contenues dans ce texte sont tout à fait essentielles", a-t-il expliqué.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter