Vaccin contre le Covid-19 : la vidéo du gouvernement pour convaincre les Français

Ce jeudi, le Premier ministre Jean Castex a donné les détails des derniers développements de la stratégie sanitaire du gouvernement, avec les calendriers de la nouvelle campagne de vaccination qui sera gratuite pour tous.

VIDÉO – Pour tenter d’inciter la population à se faire vacciner contre le Covid-19, le gouvernement préfère la "pédagogie" à la contrainte. Une vidéo d’information explicative du processus de création d’un vaccin présentée à l'occasion de la conférence de presse de Jean Castex.

Comment inciter les Français à se faire vacciner contre le Covid-19 ? C’est le défi auquel le gouvernement va devoir répondre lors des prochains mois, alors que les premières doses de vaccin pourraient arriver en France dans les semaines à venir. Pour y répondre, l’exécutif refuse de miser sur l’obligation. "Je veux être clair : je ne rendrai pas la vaccination obligatoire", avait indiqué ces derniers jours le président de la République, Emmanuel Macron. Le gouvernement fait plutôt le pari de convaincre.

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Pour ce faire, il souhaite expliquer à la population, de manière transparente, le processus de création d’un vaccin. À l'occasion de la conférence de presse spéciale sur la stratégie vaccinale, ce jeudi, une vidéo pédagogique a été diffusée sur les réseaux sociaux du gouvernement, visant à expliquer pourquoi des doses de vaccin voient le jour un an à peine après la découverte du virus. "Concevoir un vaccin a toujours été une course de fond qui prend du temps", peut-on entendre dans la vidéo gouvernementale. "Mais grâce aux progrès de la recherche, le rythme de développement s’est considérablement accéléré."

Dans son clip, le gouvernement explique ensuite les "trois étapes majeures" qui "jalonnent la fabrication d’un vaccin". "La première consiste à décrire précisément la maladie et ses symptômes, puis à en identifier l’origine. Dans le cadre du Covid-19, la maladie commence à être décrite en décembre 2019", lors de l’apparition des premiers cas en Chine, à Wuhan, berceau de la pandémie. "En janvier, grâce aux échanges d’informations entre médecins et chercheurs du monde entier, le virus Sars-Cov-2 [...] est identifié", poursuit la campagne gouvernementale. "Fin janvier 2020, son code génétique est intégralement séquencé."

Pour la recherche, "pas besoin de repartir de zéro"

Vient ensuite une deuxième étape, qui "vise à déterminer le type de vaccin qui offrira la meilleure immunité". Celle-ci consiste à "vérifier que le vaccin est inoffensif", c’est-à-dire qu’il n’est pas dangereux pour les humains, et ce "grâce à des recherches en laboratoire et des tests sur l’animal". Les travaux scientifiques visent ensuite à identifier la meilleure stratégie vaccinale (virus inactivé, fraction de virus…), est-il expliqué dans le clip.

Tous les laboratoires n’ont d’ailleurs pas misé sur la même stratégie, puisque plusieurs d’entre elles sont testées par différentes firmes pharmaceutiques. "Cette étape prend beaucoup de temps", rappelle l’exécutif, "mais pour aller plus vite, les scientifiques s’appuient sur les recherches récentes de vaccins développés pour d’autres maladies afin de les adapter aux vaccins Covid-19. Pas besoin de repartir de zéro !"

Lire aussi

C’est à l’issue de celle-ci que les laboratoires ont pu annoncer des premiers résultats d’efficacité : 95% pour celui de Pfizer/BioNTech, 94,5% pour Moderna, 70% pour AstraZeneca... Pour réaliser un tel calcul, ils ont comparé les résultats "entre deux groupes de participants volontaires", précise le gouvernement. "L’un traité avec le vaccin et l’autre avec un placebo qui n’a aucun effet."

"Une fois tous les essais cliniques validés, et après une évaluation rigoureuse de leur efficacité et de leur sécurité par l’agence européenne du médicament (EMA), une autorisation de mise sur le marché est octroyée." Concernant la France, l’EMA doit statuer "au plus tard" le 29 décembre pour le vaccin Pfizer/BioNTech, et d’ici le 12 janvier pour celui de Moderna. "Le vaccin (sera) alors prêt à être commercialisé", conclut la vidéo du gouvernement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter