Valls à Berlin : la présence de ses enfants relance la polémique

Valls à Berlin : la présence de ses enfants relance la polémique

DirectLCI
VALLSGATE - Le Premier ministre était accompagné par deux de ses fils lors de l'aller-retour à Berlin, samedi, pour assister à la finale de la Ligue des Champions, a confirmé ce mardi son entourage. Une information qui relance les critiques venues de l'opposition.

Manuel Valls n'a pas fini d'entendre parler de ce voyage à Berlin... Alors que la polémique ne s'éteint pas depuis que le Premier ministre a utilisé samedi le Falcon gouvernemental pour assister dans la capitale allemande à la finale de la Ligue des Champions de football, une information révélée ce mardi par BFMTV et confirmée par son entourage est venue l'alimenter : il était accompagné par deux de ses fils.

"Un déplacement officiel"

Problème : depuis samedi, Matignon argue qu'il s'agissait bien d'un déplacement officiel et que Manuel Valls a assisté au match à l'invitation du président de l'UEFA, le Français Michel Platini. Montant au créneau lundi, François Hollande avait lui-même justifié ce déplacement en  ces termes : "Le Premier ministre avait une réunion avec l'UEFA". "La présence des enfants dans l'avion n'ajoute strictement rien au coût de l'affrètement" de l'appareil, insiste-t-on dans l'entourage du Premier ministre. Ce n'est pas l'avis de la droite et l'extrême droite qui, de Rachida Dati à Nadine Morano en passant par Gilbert Collard, a sauté sur l'occasion pour relancer les attaques contre Manuel Valls. 

EN SAVOIR +
>> Et pour finir, le mini mea culpa de Valls
>> Sixt se paie (encore) la tête de Manuel Valls pour son voyage à Berlin

"Pas de polémique, restons sur l'essentiel" a tranché de lui-même Manuel Valls lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. "Le sport a un rôle très important, grâce aux grands événements que nous allons accueillir en France et le rôle du chef du gouvernement est de soutenir ces grands rendez-vous pour la France. Et je continuerai à le faire parce que c'est important pour l'image du pays, pour l'attractivité, pour la compétitivité et pour les emplois." Pas un mot de plus, en revanche, sur les enfants embarqués à bord du Falcon.

À LIRE AUSSI
>> Manuel Valls à Berlin pour soutenir le Barça : à droite, la coupe est pleine
>> Hollande au secours de Valls après son voyage polémique à Berlin

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter