Valls "bien évidemment" prêt à réutiliser l'article 49-3

DirectLCI
Manuel Valls s'est dit vendredi "bien évidemment" prêt à utiliser de nouveau l'article 49-3 permettant de faire adopter un texte sans vote, après l'avoir employé mardi en première lecture sur le projet de loi Macron. "S'il faut de nouveau utiliser cette arme que me donne la Constitution, nous le ferons, bien évidemment, parce qu'il faut réformer notre pays et lever les blocages", a déclaré le Premier ministre en marge de l'inauguration d'une grande ligne électrique France-Espagne à Montesquieu-des-Albères.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter