Valls "sous l'influence" des juifs : Roland Dumas a-t-il pété les plombs ?

Valls "sous l'influence" des juifs : Roland Dumas a-t-il pété les plombs ?

Politique
DirectLCI
POLÉMIQUE - Roland Dumas, ancien résistant et ancien ministre de François Mitterrand, a gravement dérapé lundi matin sur BFMTV en évoquant "l'influence juive" de Manuel Valls et en relativisant les récents attentats. Concert de dénonciations à gauche.

Roland Dumas, 93 ans, a-t-il "perdu les pédales", comme l'affirme le député PS Carlos Da Silva, ou simplement exprimé une position qu'il ressasse régulièrement ? L'ancien résistant et ancien ministre de François Mitterrand s'est gravement lâché lundi matin sur BFMTV au micro de Jean-Jacques Bourdin.

Questionné sur les propos de Manuel Valls sur la menace de "l'islamo-fascisme", Roland Dumas a expliqué les positions du Premier ministre par des "influences", citant notamment son épouse, Anne Gravoin. Tournant autour du pot, l'avocat et ancien patron du Quai d'Orsay a finalement répondu au journaliste. "Manuel Valls, il est sous influence quoi ? Questionne Jean-Jacques Bourdin. Sous influence juive ?" Réponse de Dumas : "Probablement. C'est une réalité. C'est d'ailleurs pour ça que le titre de mon livre, c'est Politiquement incorrect."

Des propos qui ont suscité immédiatement un tonnerre de condamnations à gauche :


Lors de la même interview, Roland Dumas s'est employé à minimiser la portée des récents attentats : "Ces attentats, ils sont dus à quoi ? A une histoire bête d'articles de caricature et là-dessus on va en faire une montagne." Il en serait presque à accuser l'écrivain Bernard Henri-Lévy d'aggraver cette situation : "Ce sont des gens qui touchent à tout et qui enveniment l'atmosphère", juge l'ancien président du Conseil constitutionnel.

Avant de vitupérer contre "ces gens qui jettent de l'huile sur le feu aussi bien du côté des arabes que du côté des juifs" alors qu'il s'exprime… Sur la profanation de plusieurs centaines de tombes du cimetière juif de Sarre-Union .

LIRE AUSSI
>> Roland Dumas aux funérailles de Jacques Vergès

Alors, a-t-il perdu les pédales ? Pas tant que ça. Cela fait plusieurs années que l'ancien "Sage" développe ses opinions à travers ses interventions dans les médias, au point de devenir l'égérie des complotistes de tous bords. Il avait ainsi récemment pris la défense du polémiste Dieudonné , contestant que ce dernier ait tenu des propos antisémites, et jugeant qu'il s'en prenait autant aux Chinois et aux Africains qu'aux Juifs.

En 2006, Roland Dumas s'était d'ailleurs affiché sur une photographie en compagnie de Dieudonné, du polémiste d'extrême-droite Alain Soral , de l'actuel eurodéputé FN Bruno Gollnisch et Jany Le Pen, l'épouse du président d'honneur du FN.

Il y a cinq ans, l'ex-ministre des Affaires étrangères avait également déclaré, sur France 3 : "le 11-Septembre, je n'y crois pas". En promotion pour son livre, en septembre dernier, Roland Dumas avait enfin prêté à François Mitterrand des propos selon lesquels l'ancien président considérait le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, comme "un agent de l'étranger" . Des propos amplement repris sur les sites identitaires. Des dérapages à répétition sont-ils vraiment des dérapages ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter