Variants : 1500 euros d’amende pour les voyageurs qui ne respecteraient pas la quarantaine obligatoire

Variants : 1500 euros d’amende pour les voyageurs qui ne respecteraient pas la quarantaine obligatoire

QUARANTAINE - Les voyageurs en provenance de trois pays et d'Afrique du Sud devront s'isoler dix jours à leur arrivée en France. S'ils ne respectent pas cette règle, ils paieront une amende de 1500 euros, a annoncé Gabriel Attal ce lundi sur Europe 1.

 "Il faudra d’abord produire un test PCR de moins de 36h… Quand vous arriverez, au lieu d’avoir comme aujourd’hui une demande d’auto-isolement, vous aurez une obligation de vous isoler avec un arrêté préfectoral nominatif". Ce sont les précisions qu’a données Gabriel Attal ce lundi matin au micro d’Europe 1, pour les voyageurs venant de trois pays d’Amérique du Sud (Brésil, Argentine, Chili) et d’Afrique du Sud. La période de quarantaine durera dix jours pendant lesquels des restrictions de sortie s’appliqueront. Les forces de l’ordre pourront vérifier si vous résidez bien dans le lieu où vous êtes censé vous isoler. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

En cas de non-respect des règles, ce sera une amende de 5e classe : 1500 euros, 3000 en cas de récidive. "C’est tout à fait dissuasif et un cadre parfaitement strict", selon le porte-parole de gouvernement. La mesure sera progressivement appliquée jusqu'au samedi 24 avril, jour de son entrée en vigueur, et s'appliquera également aux voyageurs en provenance de Guyane.

Une réunion mardi à l'échelle européenne

Interrogé sur le retard des mesures prises, Gabriel Attal assure sur Europe 1 "qu’on ne peut pas dire de ce gouvernement qu’il n’a pas essayé d’avoir la meilleure coordination possible". Revenant sur les décisions déjà prises, comme la fermeture des frontières extérieures de l’espace européen il y a un an, la mise en place des tests PCR à l’embarquement en septembre, et la restriction des venues sur le territoire français aux seuls motifs impérieux, il précise que le gouvernement veut toujours "avancer sur la question européenne"

Une réunion est prévue mardi autour du secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Clément Beaune avec les 27 autres pays de l’Union européenne, afin de mettre en place une coordination européenne sur les restrictions sanitaires. "On a d’un côté cette volonté de prendre des mesures au plus tôt, et c’est ce qu’on fait, et de l’autre la nécessité, pour l’efficacité, de chercher une coordination européenne."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Covid-19 : les réanimations toujours en baisse, légère hausse dans les hospitalisations

EN DIRECT - Gaza : l'immeuble abritant des médias, une cible "parfaitement légitime" selon Netanyahu

Marghe, gagnante de "The Voice 2021" : "Florent Pagny m’a dit que j’avais un ange gardien"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.