Est-il vrai que les Français travaillent moins que leurs voisins ?

Les Français travaillent-ils moins que leurs voisins européens ?

PRODUCTIVITÉ - D'un côté, Emmanuel Macron regrette que les Français ne travaillent pas assez, de l'autre Sandrine Rousseau pense qu'ils le font trop. La réalité dépend en fait de l'indicateur choisi.

C'est une affirmation qu'il n'a jamais cessé d'asséner tout au long de son quinquennat. Ce mardi 12 octobre, le chef de l'État l'a encore une fois utilisé comme argument à l'occasion de la présentation de son plan d'investissement "France 2030" : les Français ne travaillent pas assez. "Quand on compare, nous sommes un pays qui travaille moins que les autres, en quantité", a ainsi lancé Emmanuel Macron devant certains membres du gouvernement, ainsi que 200 chefs d'entreprises et étudiants. 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Une analyse qui n'est pas de l'avis de tout le monde. "Mais quelle fatigue !", a rétorqué celle qui défend au contraire une réduction du temps de travail. Selon Sandrine Rousseau, la France se situe même au-dessus de la moyenne européenne. Alors, qui dit vrai ?

Les Français travaillent plus par semaine

Si l'on regarde le nombre d'heures travaillées sur une semaine, la France ne fait pas la fière. Selon les données d'Eurostat, la direction chargée de la statistique à l'échelle européenne, qui portent sur le dernier trimestre de 2019 - soit avant la crise sanitaire - les Français travaillaient 40,4 heures par semaine, contre 41,1 dans le reste de l'Union européenne. Ce qui place le pays au même niveau que l'Espagne, et légèrement derrière l'Allemagne (41 heures). Si la France se fait largement devancer par le Royaume-Uni (42,4), elle ne fait pas partie des "derniers de cordées", que sont les Danois (38,4) et les Norvégiens (38,8).

 

Mais pour appuyer son propos, la perdante de la primaire écologiste a plutôt évoqué le nombre d'heures travaillées sur le continent tous contrats confondus. Il est en effet plus approprié de regarder cet indicateur, qui tient également en compte le temps partiel, bien plus utilisé chez nos voisins. À titre d'exemple, aux Pays-Bas, champion du temps partiel, près de la moitié des salariés sont sous ce contrat, contre 18% en France

Or, en choisissant ce critère, la France passe dans les meilleurs exemples européens. Et dépasse nettement la moyenne communautaire. Avec 37,4 heures travaillées par semaine, elle est encore au même niveau que l'Espagne, mais devance largement la majorité de ses voisins. Les Allemands ne travaillent "que" 35 heures sur sept jours, contre 36,6 pour les Britanniques. L'Hexagone dépasse même l'Italie, à  37 heures hebdomadaires.

Sur un an, les choses se compliquent

Alors, comment départager ces deux avis contradictoires ? Pour avoir une vision plus globale du nombre d'heures de labeur, il convient en réalité de prendre le temps de travail en horaires cumulés sur un an, ce qui donne à prendre en considération les vacances et les jours fériés. Puis de le rapporter à l'ensemble de la population du pays. Ainsi, on visualise mieux comment le travail permet de financer le modèle social. Or, sur ce point, c'est Emmanuel Macron qui a raison. 

La France se trouve parmi les pires élèves de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Selon un rapport publié en 2019, elle serait même bien dernière. La population accumule en moyenne 630 heures par habitant, et par an. Un score loin de l'Espagne (692) et encore plus de l'Allemagne (722). Seule la Belgique se rapproche de nous, avec ses 637 heures par an et par habitant.

Lire aussi

Cela signifie-t-il pour autant que les Français seraient plus paresseux que leurs voisins ? Non, clairement pas ! Et ça, c'est encore une fois l'OCDE qui le dit. Dans son rapport annuel sur le temps de travail, l'organisation internationale d'études économiques calcule également, pour une période annuelle donnée, le nombre total d'heures effectivement travaillées pour chaque salarié.

Suivant ce choix méthodologique, la France apparaît encore une fois sous la moyenne des 27 ... Mais n'est pas une exception. On découvre même que, contrairement aux idées reçues, elle devance sa voisine d'outre-Rhin, bonne avant-dernière, avec 1386 heures travaillées par an. Les Français passent, eux, 1511 heures sur leur lieu de travail, soit 9% de plus que les Allemands ! Ce qui reste en deçà de la moyenne européenne, à 1590 heures, et largement sous la barre des 1743 heures travaillées dans le reste du monde. 

Malgré tout, il est important de noter que la suite du raisonnement du chef de l'État est erroné. Ce mardi, il a laissé penser que ce manque de travail en France pouvait nuire à la productivité du pays, lançant en fin d'argumentaire : "Il nous faut avoir un pays qui produise davantage". Seulement, les Français n'ont pas à rougir de leur force. Avec 103 points de PIB produits par heure travaillée, toujours selon l'OCDE, ils sont exactement dans la moyenne des Vingt-Sept, et à quasi-égalité avec la production du reste des concurrents mondiaux (104 points de PIB dans l'OCDE). 

 

En résumé, ni Emmanuel Macron ni Sandrine Rousseau n'ont tort. Ou raison. Les choses sont simplement bien plus nuancées. La population française accumule bien moins d'heures par habitant, mais les salariés ne sont pas les derniers de la classe. Et surtout, ils n'ont pas besoin de travailler plus pour produire plus.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter :  notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

Meurtre de Gabby Petito : les restes humains retrouvés en Floride correspondent au petit ami Brian Laundrie

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le syndicat Solidaires dépose une requête contre la fin de la gratuité des tests

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.