Vers la levée de l’immunité parlementaire de Jean-Luc Mélenchon ?

Vers la levée de l’immunité parlementaire de Jean-Luc Mélenchon ?

IRA ? IRA PAS ? - Poursuivi dans une affaire de diffamation, le député de la France insoumise n’a jamais répondu aux convocations du juge d’instruction. Une demande de levée d’immunité parlementaire a été déposée.

Ces dernières années, Jean-Luc Mélenchon n’a pas hésité à s’opposer à l’immunité parlementaire. A plusieurs reprises, il s’est même offusqué de voir des députés l’invoquer. Poursuivi pour diffamation par la Société générale en 2017, il indiquait alors qu’il n’invoquerait pas cette immunité et irait chez le juge "comme n’importe quel citoyen le fait en pareil cas sauf madame Le Pen." Il s’est même vanté que tous les candidats LFI aux législatives s’engageaient à signer la charte éthique de l’association Anticor, qui comprend notamment la suppression de ce droit "qui concourt à une justice à deux vitesses et protège les élus plus que les simples citoyens".


Mais parfois, l'immunité parlementaire semble avoir du bon. Alors que le député de la France Insoumise a raté trois convocations du juge d'instruction dans des contentieux pour diffamation avec un journaliste du Monde, il trouverait finalement cette protection assez louable. 

On rembobine : les faits remontent à octobre 2012. Sur son blog, l'Insoumis s'en prend au journaliste Paulo Paranaguá le qualifiant de "criminel repenti qui tirait sur des agents de police et des gardiens de banque" pour avoir écrit des articles critiques envers le Venezuela. 


L'affaire a fait son chemin et cela fait maintenant huit mois que le juge d'instruction tente de le voir. Aux deux premières convocations, son avocate Raquel Garrido aurait indiqué que son client n'était pas disponible. La fois d'après, le juge se montre plus pressant et délibre un mandat de comparution. Cette fois, selon Le Point, Jean-Luc Mélenchon refuse et Raquel Garrido invoque l'immunité parlementaire du député. Belle parade.


Vincent Toledano, l'avocat du journaliste plaignant, ne voit donc aujourd'hui qu'une solution. Il a demandé à la juge d'instruction Carine Rosso une levée de l'immunité parlementaire du chef des Insoumis. Alors ira, ira pas, affaire à suivre.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter