Vers un durcissement du Front syndical

DirectLCI
LA POLITIQUE - L'élection du nouveau secrétaire général de FO marque pour Emmanuel Macron la perte d'un allié pour poursuivre ses réformes.

La succession de Pascal Pavageau à Jean-Claude Mailly à la tête de Force ouvrière apporte un changement de poids, notamment pour le chef d'Etat. L'ancien leader de FO était le "chouchou d'Emmanuel Macron" si c'était Bernard Thibault pour Nicolas Sarkozy et Laurent Berger pour François Hollande. Notons que Jean-Claude Mailly a approuvé les ordonnances travail après avoir rejeté la loi El Khomri un an plus tôt. Pourquoi avoir fait ce choix ? Quels sont les enjeux de ce changement pour le président ?

Ce lundi 30 avril 2018, Christophe Jakubyszyn, dans sa chronique "La politique", nous parle de la succession de Pascal Pavageau à Jean-Claude Mailly à la tête de FO. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 30/04/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter